Freitag, 20. April 2007

Gita in Croazia, ancora!

Voilà la suite tant réclamée!
Le premier jour on avait l'intention d'aller jusqu'à Split (Spalato, pour les italiens), ville qu'on avait visité il y a cinq ans et qui nous avait beaucoup plu! Si vous allez en Croatie, je vous recommande vivement de vous y arrêter!
Malheureusement, le projet était trop ambitieux, ou la faim trop grande... sur les conseils de Clairechen nous nous sommes donc arrêtés à Zadar. Après avoir laissé la voiture à l'extérieur de la vieille ville, nous avons essayé de comprendre comment fonctionnait les parcomètres (très modernes, il faut appeler avec son portable pour payer!), puis nous avons suivi la foule qui se dirigeait vers une des portes des murailles. La vieille ville de Zadar est, comme beaucoup de villes en Croatie, complètement fermée à la circulation, c'est un vrai plaisir de s'y promener!
Il était huit heures du soir, nous avions faim et pas d'endroit où dormir! Comme il y avait encore de la lumière à l'office du tourisme, on a essayé d'y entrer, mais évidemment c'était fermé... et c'est là qu'une femme s'est approchée de nous pour nous proposer une chambre en plein centre pour 30€! Nous avons accepté... et quand nous avons vu la chambre, nous avons réalisé que la chambre qu'elle nous louait, c'était sa chambre à coucher, où elle dormait avec son mari et sa fille! Ils se sont entassés dans la cuisine pour la nuit et étaient vraiment contents de l'argent qu'on leur a donné, mais c'était dur d'avoir le coeur léger.

Le lendemain nous sommes repartis tôt (à 10 heures, quoi): nous avions prévu un arrêt à Šibenik pour admirer la cathédrale et sa façade de têtes sculptées.

Nous avons profité de l'arrêt pour déguster les première cevapcici de notre voyage, bien qu'on en trouve de très bonnes à Trieste aussi mais c'est pas la même chose (recette dès que possible!).
Après le repas, hop, direction Dubrovnik... adieu l'autoroute, bonjour la petite route côtière pleine de virages, de camions, de tracteurs etc. Quatre heures pour faire 200 kilomètres! Mais le paysage est, comme toujours, très beau!

Arrivés à Dubrovnik, même problème qu'à Zadar: on n'a pas de chambre, comment est-ce qu'on va faire? Le guide qu'on a (Lonely planet, pour ne pas le nommer) n'est pas très utile... heureusement les loueurs de chambres veillent, et à peine on se dirige vers un panneau indiquant "sobe" (chambres), une femme nous propose un appartement à louer! Moi je suis très nulle en math, le prix me paraissait très élevé, donc je dis non, alors la femme baisse le prix... On fini par arriver (sans vraiment le vouloir) à louer un appartement (cuisine, chambre, salon, tv etc) pour 35€ la nuit au dessus d'un petit restaurant très sympa, la konoba Marco Polo, qui nous accueille le soir même pour y déguster une merveilleuse daurade (orata, c'est dorade ou daurade?) grillée accompagnée, comme ça se fait souvent en Croatie, de blettes sautées. Miam miam! Il n'y a que le vin blanc, comme partout en Croatie (en tous cas là où on était), qui laisse vraiment, mais vraiment à désirer!

Dubrovnik (Ragusa pour les romains et les italiens) est une ville vraiment fascinante! Elle a été très endommagée pendant la guerre, mais en 15 ans les Croates, aidés par l'Unesco et par de nombreuses aides internationales, ont réussi à la reconstruire. La ville de Toulouse (la française qui a écrit le lonely planet disait que c'était la ville d'Agen!) a même offert une partie des tuiles pour recouvrir les toits, détruits à 90%.

Nous avons visité un très beau cloître, dont les chapiteaux sculptées se perdaient au milieu des orangers et des pamplemoussiers,

L'odeur des fleurs de citronniers est vraiment l'odeur que je préfère au monde (avec celle du poulet rôti, évidemment!)

...mangé dans un très beau restaurant (basse saison oblige, le plat de pâtes au poisson est vraiment donné!) à l'ambiance paisible

...et nous avons fini la journée avec un tour des remparts (environ 1 heure 1/2, je vous conseille de vous y aventurer quand le soleil est bas! La première photo de ce billet est prise depuis ces remparts), sur lesquels un goéland très ressemblant à ceux de Trieste nous a fait de l'oeil!

Bon, la suite c'est pour demain, ou lundi... qui sait! Dimanche je vais voter à Venise, mais comme j'ai des cours à Bologne dans l'après-midi, je dois prendre le train à 6 heures du mat'! Votez bien, mi raccomando!

p.s. j'ai mis les photos du billet d'hier en plus grand, elles le méritent!

Labels: , , ,

10 Comments:

Anonymous miss lulu said...

superbe!

ouah, le coup de la chambre chez l'habitant c'est vrai que ça devait pas être facile! d'un autre côté, ça permet de sortir des sentiers battus touristiques et de mieux se rendre compte de ce qu'est la vie des gens là-bas...

20:55  
Anonymous Anonym said...

Stop !!! Quelle torture ! La daurade, le parfum des pamplemoussiers, les cloitres, le "brivido" de partir sans réserver de chambre. Si tu continues comme ça, au lieu d'aller voter, et de bien voter, ce week-end on va aller taquiner le poisson sur la cote Dalmate: ce serait dommage de gonfler le parti des pecheurs à la ligne...

21:28  
Blogger philippe said...

Quel bien ça fait de se balader sur ce blog! Continue, c'est trop beau...

22:24  
Anonymous Anonym said...

Ouille !, j'a trompé : il y a bien des goélands là bas :-D

Girolamo

22:39  
Anonymous Chouquette said...

Désolée, j'ai oublié de signer mon commentaire (le 2ème).
Chouquette

23:18  
Anonymous Lune said...

Le cloître a l'air vraiment agréable, j'aime beaucoup le contraste sculpture-végétation. Dommage que les odeurs ne passent pas par Internet, j'aurais bien aimé savoir à quoi ressemble l'odeur des fleurs de citronnier !
Et c'est sympa d'avoir pensé à Girolamo et de lui avoir ramené un goéland-souvenir !

00:08  
Anonymous mom said...

Ragusa c'est une marque de quoi déjà, de chocolat ? La mouette a l'oeil coquin....

08:50  
Blogger kiara said...

J'ai envie d'y retourner, à Dubrovnik... ah...

21:05  
Anonymous Auramaga said...

Merci, j'avais bien envie d'aller visiter la Croatie et ce billet tres bien fait, m'a vraiment confirmé la destination de mes vacances d'eté.

14:41  
Blogger JvH said...

miss lulu, oui, sauf qu'en Croatie les sentiers battus c'est la chambre chez l'habitant! Mais c'est sûr qu'on est plus en contact avec les gens comme ça.

chouquette, je te réponds plus haut! Et puis si ce n'est pas le 25 avril, c'est le premier mai, non? ;)

philippe, merci!

Girolamo, j'ai mis la photo rien que pour toi, hein!

chouqette bis je me suis doutée que c'était toi, il n'y a pas tant de mes lecteurs qui parlent du pont du 25 avril!

lune il faut absolument qu'un jour tu sentes cette odeur, moi qui ne suis pourtant pas très parfums (c'est un euphémisme) j'aime trop celui, entêtant, du citronnier!

mom, je me disais bien que ragusa me disait quelque chose! Ça fait trop longtemps que j'ai quitté la Suisse!!!

kiara, c'est toi la première qui m'a donné envie d'y aller, tu sais! J'ai pensé à toi en voyant tous les chats qui, avec le soleil qu'il y avait, faisaient la sieste à l'ombre!

auramaga de rien! Si tu le peux, essaye de ne pas y aller en pleine saison touristique! Les prix doivent doubler, et Dubrovnik est une ville tellement petite qu'elle doit devenir infernale quand elle est pleine de touristes!

20:04  

Kommentar veröffentlichen

Links to this post:

Link erstellen

<< Home



eXTReMe Tracker