Montag, 21. Mai 2007

Parliamo letteratura

Grand Chef (mon fournisseur officiel de questionnaires) et Tao le chat (dont les photos me font rêver et m'apprennent à ouvrir les yeux) m'ont passé ce questionnaire littéraire. Pas facile d'y répondre alors que la plupart de mes livres se trouvent dans des cartons chez mes parents, j'ai dû aller à la pêche aux souvenirs!

4 lectures de mon enfance

La petite maison dans la prairie (les 8 tomes, lus et relus un nombre incalculable de fois!)
L'éventail de Séville et en général tous les livres de Paul-Jacques Bonzon
Sarah petite princesse de F.H. Burnett
Le comte de Monte-Cristo d'Alexandre Dumas

4 écrivains que j'ai aimé lire et que je relirai encore

Andrea Camilleri, découvert en Italie, grâce à qui j'ai appris quelques mots de siciliens et quelques recettes! J'espère être encore capable de le lire dans quelques années.
Pearl Buck, qui me faisait voyager quand j'étais adolescente
Umberto Eco, dont j'aime l'érudition et le regard souvent décalé
Romain Gary, encore une lecture que j'ai faite durant mon adolescence, j'aimerais bien le relire

4 livres que je ne lirai jamais

Tous les Dan Brown, peut-être par bêtes préjugés...
Les biographies d'hommes et de femmes politiques actuellement au pouvoir (ou qui ont failli l'être)
Le grand Maulnes, premier livre que je n'ai pas réussi à finir
Mais en fait je suis une telle dévoreuse de livres que je crois que si je me retrouvais sur une île déserte avec le livre le plus nul du monde, je le lirais quand-même!

4 livres que j’emmènerai sur une île déserte

Cyrano de Bergerac
un atlas de géographie
une histoire de la philosophie
Euh... Mc Gyver a écrit un livre? Il me faudrait un manuel pour réussir à faire plein de trucs avec un bout de lianes et du sable!

Les 4 prochains livres que je vais lire

Buonanotte signor Lenin de Tiziano Terzani, j'ai déjà lu Un indovino mi disse et j'ai beaucoup aimé
La bustina di minerva de Umberto Eco, un livre où sont réunies des écrits que Umberto Eco publiait sur l'Espresso
Gib jedem seinen eigenen Tod de Veit Heinichen, un roman policier qui se passe à Trieste, ça rafraîchira mon allemand...
J'aimerais bien aussi lire un bon livre en français, je ne sais pas lequel... c'est dur de s'en procurer ici, malheureusement, et amazon fait payer vraiment trop cher les frais de port pour l'étranger!

Et pour finir, je dédie cette photo d'un bateau quittant le port de Venise à ma mamie et à ses soeurs, je les embrasse tendrement et je pense à elles.

Labels: , ,

20 Comments:

Anonymous Lune said...

Dans la série polars, essaie d'acheter "Appuntamento a Trieste" de G. Scerbanenco, avant de quitter l'Italie, comme ça tu pourras maintenir ton italien quand tu seras en Allemagne !

20:08  
Blogger Gracianne said...

Tiens Cyrano, et un atlas de geo? Toi aussi?

14:08  
Anonymous Virka said...

Cool j'attendais tes réponses à ce questionnaire !
Moi aussi j'ai lu La petite maison dans la prairie bien bien mieux que la série TV...
Par contre je n'ai jamais lu ni Camilleri ni Umberto Eco...
Tiziano Terzani j'ai lu il y a longtemps déjà Lettere contro la guerra et c'est vrai que c'était très bien !

14:32  
Anonymous Grand chef said...

J'ai oublié de citer Romain Gary/Emile Ajar dans mon questionnaire! Sot que je suis! (je vais peut-être le recommencer pour donner d'autres réponses tout aussi sincères!), quant à Umberto Eco: quel délice! Avant de le découvrir (grâce à ma femme mince), je ne savais pas du tout qu'il était si drôle, franchement, une découverte!

19:17  
Anonymous Anonym said...

Umberto Eco : "La bustina di Minerva", c'est en quelque sorte la signature des article qu'il publie sur l'Espresso. Tu voulais sans doute parler de "A passo di Gambero" (en français, "A reculons comme une écrevisse") qui est en effet un recueil de ses articles publiés ces dernières années dans la presse.
Tiziano Terzani, "Buonanotte Signor Lenin" : Ce livre est absolument passionnant, la fin de l'URSS vue de l'intérieur et loin de Moscou. J'ai lu presque tous les livres de Terzani, ils sont tous plus passionnants l'un que l'autre. Les livres de sa femme (Angela Staude Terzani)sont eux très très interessants.
Si ça t'intéresse, chez moi, dans la rubrique "J'ai lu" ou en cliquant sur le mot-clef "Livres", j'ai fait un résumé-critique de ces deux livres.
ImpasseSud

19:31  
Anonymous mom said...

Je suis toujours heureuse de trouver de bons livres suédois, en ce moment je termine , hélas, un livre merveilleux de Lars Gustafsson, la Mort d'un Apiculteur, j'ignore pourquoi cette littérature est mon chez moi.

19:42  
Blogger JvH said...

lune, je ne connais pas!! Merci du tuyau, je ne manquerai pas de me renseigner!

gracianne, toi aussi??? :)

Virka, Camilleri il faut absolument que tu le lises! Et Umberto Eco, j'aime vraiment beaucoup, ce livre en particulier parce que c'est des petits articles de 1-2 pages, c'est parfait à lire dans le train!

19:47  
Blogger JvH said...

grand chef, c'est ça le problème, en lisant les questionnaires des autres on se rend compte que réduire à 4 livre, c'est dur!!!

impasse sud, non, le livre que je lis en ce moment s'appelle vraiment la bustina di Minerva, il regroupe justement les articles de l'espresso. Publié en 2004 chez Bompiani.
A passo di gambero je l'ai feuilleté dans une librairie, j'ai eu l'impression que ça parlait surtout de politique...
Je n'ai lu aucun livre de la femme de Terzani, merci du conseil! J'aime toujours beaucoup tes résumés-critiques de lectures, tu m'aides souvent à enrichir ma whishliste de amazon! :)

mom, j'ai oublié de dire dans mes réponses au questionnaire que c'est ma mère qui me passait la plupart des livres que j'ai aimés!

19:54  
Anonymous mom said...

Te souviens-tu de ton frère petit qui lisait et relisait la Guerre ses boutons parce que dedans il y avait des gros mots.....et un jour il a compté les livres que nous avions dans la maison et il en a trouvé 4000 !

12:25  
Anonymous la zia said...

merci à tous pour les livres en italien ; y'en a-t-il un d'Umberto Eco qui soit facile à lire pour une française "italien faux débutant" ?

20:54  
Anonymous Bluelulie said...

Ah le Comte de Monte Christo: une des mes favoris aussi depuis ma jeunesse...

06:51  
Blogger Claude-Olivier said...

Bien sûr que je dis pareillement quand on me dit bon app ! Voyons, c'est normal ca ;-)

Biz
Claude

14:08  
Anonymous Chouquette said...

Comme toi Jojo j'ai découvert Camilleri en débarquant en Italie, et j'adore sa façon d'observer et de montrer la Sicile.
D'Umberto Eco, il y a aussi "Comment voyager avec un saumon" qui est déjà un recueil de chroniques parues dans l'Espresso.

Chez nous aussi on lit et relit La guerre des boutons, pour pouvoir faire des concours de gros mots...

14:49  
Anonymous la zia said...

il postino qui pédale jusqu'en en haut de la SIssa t'apporte un très beau livre écrit en .... français, en direct de la Loire.
bonne lecture !

17:30  
Anonymous framboisine said...

j'ai été séduite d'emblée par tes choix et rejets littéraires,
Cyrano est pour moi, un des plus beaux textes jamais écrits,
l 'an dernier, dimanche de Pentecôte , j'ai passé le dernier jour avec mon amie Monique, à lire des extraits de notre Cyrano avant qu'elle ne s'éteigne au matin, un doux sourire flottant sur ses lèvres , c'était le 5 juin,Rostand l'accompagna , et le panache de Cyrano.
Framboisine

22:10  
Blogger JvH said...

mom, malheureusement à Trieste notre appartement est trop petit pour autant de livres, donc en général je ne garde que ceux auxquels je tiens particulièrement!

la zia, je ne trouve pas Umberto Eco très facile à lire pour un débutant... peut-être "come viaggiare con un salmone"...

bluelulie, ma copine! :)

claude-olivier, pareillement, alors! ;)

chouquette, "Comment voyager avec un saumon" c'est le premier livre que j'ai lu de Eco. Après j'ai lu "Baudolino", c'était un peu plus difficile d'accès!!

la zia, je me réjouis!!! Merci!!

framboisine, bienvenue! Cyrano je ne m'en lasse pas... et maintenant à chaque fois que tu le liras tu pensera à ton amie Monique...

18:43  
Anonymous eva said...

Une photo qui illustre le départ ?
Je la trouve très mélancolique ...

19:27  
Anonymous anais said...

Alors quoi, t'es en vacances, ou quoi... Je viens te voir tous les jours, et y a jamais rien de nouveau, zut, enfin...

19:41  
Anonymous Girolamo said...

J'ai largué Au nom de la rose au moment de la description de la bilibiliothèque !

Il faut dire à ma décharge que j'ai pas dépassé Oui-Oui de beaucoup... ;-)

23:03  
Blogger JvH said...

eva, oui, le départ de ma grande tante Sylvie. En prenant cette photo je ne me suis pas rendue compte à quel point elle était mélancolique...

anaïs, c'est mon côté français qui ressort de temps en temps, je fais la grève! ;)

girolamo, eh, faut lire Eco en italien, c'est beaucoup plus classe! Bon, j'avoue, moi aussi j'ai sauté quelques descriptions de ses romans! Mais si tu veux lire quelque chose de plus facile, je te conseille "comment voyager avec un saumon", c'est vraiment bien (j'en ai lu des extraits au téléphone à un ami, c'est dire!).

15:20  

Kommentar veröffentlichen

Links to this post:

Link erstellen

<< Home



eXTReMe Tracker