Donnerstag, 26. Juli 2007

Cinque anni fa...

Il y a cinq ans, quand on me demandait le métier que je faisais, je répondais que j'étais violoncelliste. J'avais mon diplôme de violoncelle et j'étais en dernière année de ce qui s'appelait "diplôme supérieur". Je gagnais ma vie en donnant des cours de violoncelle (j'avais des élèves adultes, c'était sympa comme tout et j'étais la remplaçante officielle d'un certain nombre de profs de violoncelle de la région), en jouant dans des orchestres (après un stage d'un an à l'orchestre de Bienne, je "cachetonais", comme on disait: j'accompagnais des chorales, je jouais dans différents orchestres, je jouais à des mariages, à des festivals d'opéra, de musique baroque, de musique contemporaine, à la très célèbre (au moins en Suisse) Expo02 etc.), je donnais aussi des cours de solfège. Ma vie était tout entière axée autour de la musique, chaque jour était complètement différent de l'autre, j'arrivais à payer mon appartement et à vivre plutôt bien.
Et puis... j'ai eu des kystes au poignet droit. Il y a des jours où je ne pouvais plus bouger la main, où même le seul fait de me coiffer était pénible. Après de nombreuses visites chez de nombreux médecins, j'ai décidé la mort dans l'âme de me faire opérer. J'ai choisi une clinique spécialisée en chirurgie de la main, un médecin qui avait l'air très compétent et qui m'a assuré qu'un mois après l'opération je pourrais jouer de nouveau.
Malheureusement, après trois mois je ne pouvais toujours pas jouer. Mon médecin m'a alors signé un certificat médical pour incapacité "à vie" de jouer du violoncelle. J'étais si proche des larme que je n'ai pas réussi à ouvrir la bouche.
C'est à ce moment-là que M le mari (que dorénavant j'appellerai Mo, parce que M le mari c'est trop long à écrire et que tout le monde pense que j'appelle mon mari Monsieur alors que le M c'est son initiale!) a trouvé un poste à Trieste. J'ai pensé que c'était le moment idéal pour commencer une nouvelle vie et j'ai décidé de le suivre.
La suite au prochain numéro, parce que cinq ans ça ne se résume pas en un billet!

Labels: , ,

13 Comments:

Anonymous Laurent said...

La vie nous tend parfois des épreuves qui nous font changer de voix radicalement...

Sinon "Mo" c'est aussi le nom du barman assez porté sur l'alcool des Simpson's ... ;-)

20:58  
Anonymous Virka said...

très émouvant ce que tu nous confies aujourd'hui...

21:15  
Anonymous miss lulu said...

Mais Mo le mari n'était pas encore ton mari à l'époque ;)

laurent, joli petit lapsus, changer de voix, c'est exactement ce que JvH a fait tout en changeant aussi de voie... (meuh non, je ruine pas le suspens!)

21:35  
Anonymous Lune said...

Ah bon, M c'était pas pour Monsieur ? ;)
Ça doit être dur de devoir réinventer sa vie ; c'est super que tu aies trouvé une nouvelle voie.

22:27  
Blogger Mamina said...

La suite, la suite... vite... avant tes vacances s'il te plaît!

22:48  
Anonymous Aurélie said...

En effet ça a du être terrible.
Même à titre de loisirs tu ne peux plus jouer ?

02:01  
Anonymous nathalie said...

la vie n'est pas juste

08:11  
Blogger Clairechen said...

C'est beau ce que tu as écrit, mais pas ce qui est arrivé ....... J'attends la suite avec impatience...

Pour info, il y a à Nantes une excellente clinique de la main. Une des meilleures parait-il. J'y suis allée e´galement il y a qq années, car j'ai des problèmes au poignet droit....

Tu pars en vacances?? Quand? Combien de temps? Me laisses pas toute seeeeeuuuuullleeeeeeuuuuu!!!!!

08:54  
Anonymous Girolamo said...

Même si je ne sais pas exactement ce qu'est un violoncelle (un truc entre l'alto et la contrebasse je crois), j'ai pas de mal à imaginer la tristesse que tu as pu ressentir en apprenant que tu ne pourrais plus jouer de cet instrument.

Non, je ne vais pas continuer à ruiner le suspens en disant ce que tu fais maintenant...

C'est vrai que Mo, c'est le nom du barman dans les Simpson : j'espère que le tien aime aussi la bière !
Quoi ? Je ruine le suspens ?

10:37  
Anonymous la zia inspirée said...

oh non ! pas ton histoire passionnante avec un suspense insoutenable, au moment où on est tous en vacances et sans internet ! to be continued ..

12:50  
Anonymous tao said...

je n'ajouterai rien sur mo, le copain d'omer
mais elle est triste ton histoire, j'espere que tout s'arrange .. Comment fais tu de la musique � pr�sent, tu chantes ?

14:10  
Anonymous anais said...

je trouve que vous etes tous un peu pessimiestes. D'accord, c'est pas facile de devoir tout changer, mais JvH finit quand meme son billet en disant qu'elle allait commencer une nouvelle vie, c'est plein de promesses, ca, non?

23:47  
Anonymous nonnapapera said...

ça dû être vraiment dur d'entendre les mots du medecin... j'ai hâte de connaître a suite ;)

13:56  

Kommentar veröffentlichen

Links to this post:

Link erstellen

<< Home



eXTReMe Tracker