Dienstag, 2. Oktober 2007

Il sindaco di piazza

La mère de Mo lui a prêté un livre qui s'appelle "Der Weisse Neger Wumbaba". Ce livre raconte, entre autres, l'histoire d'un enfant qui écoute la chanson "Der Mond ist aufgegangen". Quand il entend:
"Der Wald steht schwarz und schweiget,
und aus den Wiesen steiget
der weisse Nebel wunderbar"
il comprend:
"Der Wald steht schwarz und schweiget,
und aus den Wiesen steiget
der weisse Neger Wunbaba".

Ça m'a rappelé une histoire qui m'est arrivée pendant ma première année d'école: on chantait la chanson "j'aime la galette", vous connaissez?
"J'aime la galette, savez-vous comment?
Quand elle est bien faite, avec du beurre de dents (dedans)"
Et voilà, je me suis ridiculisée devant toute la classe en demandant à la maîtresse ce que c'était que du "beurre de dents"! Je me souviens encore de mon incompréhension face à toute la classe qui rigolait, je ne comprenais pas ce que j'avais dit de faux.

Une histoire du même genre m'est arrivée quand j'ai demandé à mes parents pourquoi ils chantaient toujours une chanson pour ma soeur qui avait six ans et pas pour moi qui en avais trois:
"Entendez vous dans le feu
Tous ces bruits mystérieux
Ce sont les six ans (les tisons) qui chantent
Près du feu, sois joyeux!
"

Dans le même registres, à mon arrivée à Trieste, je regardais les informations régionales, et j'entendais régulièrement parler du "sindaco di piazza". Sindaco, c'est le maire, piazza c'est la place, donc je pensais que c'était une manière de dire "le maire de la ville" ou un truc comme ça... jusqu'à ce que je comprenne que le maire s'appelait en fait Di Piazza.

Sans parler de mon amie Esther, qui a mis du temps à découvrir le poteau rose!

Et vous, vous comprenez toujours tout ce qu'on vous dit, du premier coup?

Labels:

21 Comments:

Anonymous Girolamo said...

Oui, toujours, mais je suis très intelligent ;-)

09:17  
Anonymous Liliy said...

Non, bien sûr, mais j'oublie, parce que mes "tard-pour-bar" sont moins jolis que les tiens... Par contre ceux des autres:
Quand ma grand-mère était éclaireuse, elle chantait une chanson comme ça: "chou-fleur de mes amis..." jusqu'à ce qu'elles rencontrent des éclaireuses anglaises qui chantaient "shoo, fly, don't bother me..."
Elles chantaient aussi "entendez vous dans le feu" mais avec une variante à la fin: "compagnon, sois joyeux". On adore la chanter encore, avec toute la famille, en cannon, les froids et sombres soirs d'hivers à la montagne...
"Au clair de la lune" - "éclair de la lune"? Et mon grand-père, étant petit, croyait que les "élémortes" étaient une marque d'allumettes: "marchand d'élémortes, je n'ai plus de feu..."
... :)

09:37  
Anonymous Laurent said...

Oui toujours :) Je comprends même ce qu'on veut me dire avant que la phrase soit finie ;)

10:00  
Blogger a n g e l said...

ah bah moi oui!
mais je suis très intelligente aussi =^^=

Par contre j'ai su lire très très tôt (4 ans, c'était tout bon, j'étais lancée)donc je te dis pas la prononciation de mots d'origine anglaise que je n'avais jamais entendu, juste lus. Ah je m'en suis tapée des hontes à dire "le cluuube des cinq" (au lieu du "cleube") ou le yatche (au lieu du "yaute"). Non mais vraiment ces britons hein, tout pour nous embrouiller ^^'

Sinon Chéwi, vraiment pô bon en anglais, chante
"Stay in the light stay in the light ouh ouh ouh ouh STAY IN THE LIIIIIIIIIIIIIIGHT"
mouarf
et aussi
" We will WORK you"
mouarf²


et j'adore le poteau rose et le beurre de dents
c'est GRANDIOSE!

11:30  
Anonymous tao le chat said...

et l'agent stass, par exemple , tu le connais celui-là?
j'etais toujours epatée par ce super agent secret qui connaissait plein de choses..
c'est comme c'est marque de thé qui sponsorise tous les films etrangers (the end)..et j'en passe !

11:49  
Anonymous tao said...

cette marque de thé..
bon j'etais petite.. et il y a prescription ;)

11:52  
Anonymous Girolamo said...

Je n'ai pas goûté la subtilité du lapsus allemand, langue que je ne maîtrise pas...

Je me rappelle une chanson sortie au environs de Noël dont le refrain était "sail away" que les gens traduisaient en "c'est Noël" ;-)

12:20  
Anonymous mom said...

Et Anaïs qui chantait : la nuit s'avance souffle le vent pas une étoile au firpapa.... ( firmaman. )

16:09  
Blogger Candy Froggie said...

quand je discute in english, parfois je comprends juste tout à l'envers, et je continue la discussion qui prends un sens hyper absurde. Mais en général les gens en face ne m'arrêtent pas et font comme moi, comme s'ils avaient compris. LOL
Du coup le ridicule ne tue pas, il se partage généreusement! :P

Girolamo: alors c'était vraiment pas "c'est Noël"???!! crottedebiquette, on m'aurait menti ;-)

16:15  
Blogger Beo said...

Hihihi pliée de rire pour ton beurre de dents!

Non mais sérieusement, j'ai du mal à reprendre mon sérieux même après être allée abaisser quelques stores, allumer des bougies... trop drole!

J'en ai plusieurs du genre mais elles ne me reviennent pas à l'esprit pour le moment. Juste te rassurer: je me suis ridiculisée jusqu'à l'adolescence avec des méprises pareilles!

19:20  
Anonymous Anaïs said...

Moi je trouve que les gens qui comprennent tout tout de suite manquent vraiment d'immagination...

20:03  
Anonymous fifi said...

Anaïs tu as de qui tenir car ta grand'mère s'est longtemps demandé pourquoi elle devait chanter au temple le dimanche notre porc est au ciel......

20:53  
Anonymous caroline said...

Ma maman a chanté à tue tête à la communion de son frère "dans le chants des négresses" au lieu "d'allégresse".
Au fait, bienvenus à Berlin...

22:47  
Anonymous Bluelulie said...

On va plutot dire que je ne comprends jamais rien tout de suite...mais j'ai une excuse fondamentale (suis sourde d'une oreille)...forcement les interpretations perso, j'en fait plein, mais la tout de suite pourrait pas t'en trouver une...

00:06  
Blogger Claude-Olivier said...

oh que non, surtout quand c'est un chinois qui me parle anglais..une fois, je voulais parlé du sacré coeur à Paris, mais voila,petit blanc. ce fameux monument devint le "joli coeur" dans ma bouche..tout le monde a bien ris et moi j'en ris encore ;-) biz

15:41  
Anonymous la zia said...

Jean Baptiste a longtemps aimé la "fondue pour Guignol" (bourguignonne). et moi, dans ma remise, je trouve toujours l'ento jaune mais jamais le noir !

19:23  
Blogger Mariuccia said...

le pot aux roses, joli lapsus, il illustre parfaitement le billet!
Personne ne l'a encore dit?

23:50  
Anonymous San des Frangines said...

Je me souviendrai toujours du jour où ma regrettée petite grand-mère m'a invitée chez elle pour manger de la soupe aux rats... qui était bien évidemment, de la soupe aux raves ^_____^
Je suis passée il y a peu à Bologne. C'est avec un plaisir immense que j'ai retrouvé cette région de l'Italie que j'aime tant, avec un passage mémorable à Parma. Je me réjouis de pouvoir y retourner plus longtemps ;)

01:28  
Blogger JvH said...

girolamo, je pense que le fait de ne pas comprendre ce qu'on nous dit n'a rien à voir avec l'intelligence, c'est juste que j'ai une imagination fertile...

liliy, nous aussi on chantait "entendez-vous dans le feu" en famille et en canon! J'aime beaucoup "marchand d'elemorte"!

laurent, j'espère que tu n'es pas une de ces personnes énervantes qui finissent la phrase avant qu'on ait eu le temps de le faire!

angel, comme je le disais à girolamo, à mon avis ça n'a rien à voir avec l'intelligence, c'est juste une capacité à enrichir le monde!!! (les trois !!! c'est un cadeau spécial pour toi!!!)

tao, bon, là mon imagination fait défaut, je ne comprends pas l'agent stass! Par contre thé end, j'adore!

girolamo, en gros la chanson en allemand décris une nuit de lune où la brume monte des champs, et l'enfant comprend que c'est un nègre blanc qui monte des champs!

mom, firpapa, je l'avais oubliée celle-là!

candy, pfff, dans les autres langues n'en parlons pas... je me prépare à comprendre absolument tout et n'importe quoi quand j'arriverai à Berlin!

beo, le pire avec le beurre de dents c'est que j'ai demandé à la maîtresse, qui a crû que je me moquais d'elle et n'a pas répondu... et je suis restée perplexe!

anaïs, ben ouais, ils doivent avoir une vie vraiment ennuyeuse!

16:36  
Blogger JvH said...

fifi, ben c'est carrément blasphématoire, là!!!

caroline, c'est joli un chant de négresses! :) Merci pour les voeux de bienvenue, je crois que je vais organiser ma pendaison de crémaillère à Berlin avec tous ces gens que je ne connais pas mais avec qui j'ai déjà eu des contacts!

bluelulie, pas grave si t'en trouves pas, je noterai celles que tu vas faire lors de ta visite! ;)

claude-olivier, oh, le joli coeur, c'est mignon ça!!

la zia, la fondue pour guignols c'est une vraie trouvaille!

mariuccia, en fait pot-aux-roses ou poteau-rose... l'un est aussi absurde que l'autre, je trouve! :)

san, la soupe aux rats, miam miam, c'est ça qui t'a donné envie d'ouvrir un blog culinaire??? Bologne j'aime vraiment beaucoup, j'y ai étudié quatre ans mais je ne m'en lasse pas! (sauf que samedi il y avait une manifestation, donc des flics armés jusqu'aux dents partout, c'était plutôt impressionnant!)

16:43  
Blogger frederic said...

il m en reste une de quand j étais petit où j avais demandé pour Noel une morfoze.... Bah oui quoi dans Goldorak ils disaient toujours: METS-TA-MORFOZE !

14:32  

Kommentar veröffentlichen

Links to this post:

Link erstellen

<< Home



eXTReMe Tracker