Freitag, 18. März 2011

Somatisierung

Quand j'étais petite, mes parents n'avaient, par la force des choses, pas beaucoup de temps à me consacrer (la légende familiale veut même que ce soit notre chien qui m'ait appris à marcher!). Donc quand ma tata venait nous rendre visite, elle qui était si disponible et attentive, je tombais invariablement malade: en tant que tata-médecin, elle pouvait pas résister, et devait prendre soin de moi!
Quelques années plus tard, j'ai eu un problème avec mon bras, qui devenait régulièrement bleu et gonflé. Rebelote, tout le monde s'occupe de moi, le médecin me fait ausculter par un spécialiste, qui ne trouve rien.
Ensuite, lors de mes études au Conservatoire, je ne me sentais pas à ma place dans ce milieu compétitif et impitoyable. J'ai commencé à avoir des kystes dans mon poignet droit, qui malgré une opération, m'ont empêchés de continuer mes études.
Toutes ces années ont aussi été accompagnées par des maux de ventre qui survenaient au moindre stress.
Bref, quand je veux exprimer un malaise, c'est souvent mon corps qui prend la parole. En Italie, j'ai fait quelques années de thérapie (pour un autre problème), et je crois que mes études de musicothérapie m'ont aussi aidée à trouver d'autres moyens de m'exprimer. Depuis, tout allait mieux. Mais là, avec les problèmes familiaux qui sont notre quotidien depuis quelques mois, ça recommence: dès que je téléphone à une certaine personne, je tombe malade. Et mes maux de ventre, oubliés depuis des années (plus précisément depuis mon emménagement dans mon propre appartement), sont de retour.
Bon, je vais aller jouer un peu de piano, moi!

Un marécage en Lettonie... le marécage dans lequel se trouvent mes parents en ce moment n'est malheureusement pas aussi beau

Labels: , , , ,

18 Comments:

Anonymous floriane said...

je t'ai écris un mail
courage Jeanne !
je t'embrasse et pense à toi
Flo

11:29  
Anonymous Mahie said...

J'espère que le piano t'apporte un peu d'évasion.
Bises

12:53  
Anonymous Frédélimaliya said...

Les problèmes de famille, c'est toujours dur et impitoyable... Bon courage!

13:00  
Anonymous Grand Chef said...

Eh bien, courage! Essaie de prendre du recul si c'est possible et garde le sens de l'humour. A part ça...

tschouss!

13:54  
Anonymous Anonym said...

Mouais, moi, je souris, envers et contre tout.
Pas bon non plus, ça finit par ronger de l'intérieur de toutes façons....
Faudrait aussi que je prenne le temps de chatouiller mon piano...

J'espère sincèrement que les problèmes familiaux vont trouver une issue convenable.

Je t'embrasse bien bien fort.

Céline

15:08  
Blogger Mamina said...

Courage ma belle. plein de bises si ça peut t'aider.

10:03  
Anonymous gingko said...

Pas facile du tout... et j'espère sincèrement que ton corps apprendra à gérer le stress autrement qu'en te fatiguant supplémentairement (est-ce bien français ce que je dis?? j'ai un doute..)..

Je pense bien fort à toi, tu le sais j'espère..

Tu sais que j'y suis aussi allée dans ce marécage en Estonie, moi??? Enfin je suppose que c'est le même.. ça y ressemble très fort en tout cas....

bon courage..

13:45  
Anonymous Dr. CaSo said...

... et moi je m'échappe...

couscous royal :)

03:33  
Blogger JvH said...

Floriane, merci, et à bientôt!

Mahie, oui, étrangement, en ce moment, je redécouvre le plaisir de jouer de la musique... et j'ai aussi une rage de rangements, c'est mon chéri qui va être content! :)

Fred, oui... je ne pensais pas que dans ma famille on pourrait arriver à ce genre de situation, ni à ce niveau de souffrance et d'incompréhension.

Grand Chef, ah, oui, l'humour, merci, j'avais oublié... on prend toujours tout trop au sérieux, mais pour l'instant c'est dur de faire autrement.

Céline, c'est tout ce que je souhaite, une issue convenable, et le plus digne possible. Pour l'instant, c'est tout le contraire.

Mamina, les bisous, ça aide toujours! Tiens, j'ai pensé à toi aujourd'hui en rangeant mes placards, figures-toi qu'il me reste encore une fève tonka de celles que tu m'avais envoyées il y a des années! :))

gingko, ah, et toi aussi tu as eu peur de ne pas pouvoir sortir de ce foutu marécage? Nous on a vraiment eu l'impression qu'on tournait en rond, c'était un peu flippant.
Merci pour tes pensées et ton gentil commentaire (ça fait niais mais je ne sais pas comment le dire autrement!).

Dr. CaSo, ouais, faut bien s'échapper de temps en temps!

21:52  
Anonymous Mélanie H said...

bon courage à toi pour surmonter tout ca...les causes et les conséquences...

23:06  
Blogger Little Cat said...

La musique adoucit les moeurs, c'est vrai que ca marche comme une thérapie :-) Courage ;-))

11:06  
Blogger Candy Froggie said...

Boooo :((( au moins ton corps te fait passer les messages très clairement, mais que ça doit être pénible...! J'te souhaite d'aller mieux rapidement miss! J'aime pas quand toi et l'illustre Dr Caso vous vous tapez des sueurs froides avec le téléphone familial! gros gros bisous

10:48  
Blogger alainberlin said...

pourquoi tu ne reprends pas un chien ?

21:19  
Blogger JvH said...

Mélanie, merci! Je me concentre de nouveau sur ma respiration, je fais du vélo, et ça va déjà mieux!

Little Cat, il y a même des gens qui en font leur métier, de la musique comme thérapie! ;)

Candy Froggie, hey, salut toi! Wie geht's? Bon, je suppose que rares sont les familles qui échappent aux crises, mais celle-là elle est plutôt gratinée!!!

alainberlin, tu rigoles, mais j'ai pensé en offrir un à ma mère! :)

21:26  
Blogger seb haton said...

J'espère que vous trouverez les bonnes techniques pour dépasser ces désagréments psycho-somatiques.
J'en ai eu pas mal dans ma vie, je les ai presque tous dominés. Je vous souhaite la même chose.
sébastien h.

15:27  
Anonymous femme said...

J'adresse mes meilleurs voeux de bonne.

18:49  
Blogger JvH said...

seb haton, bienvenu ici! Merci pour les encouragements, j'essaye de respirer correctement et ça aide déjà beaucoup, en plus de la musique.

femme, merci!

11:17  
Blogger seb haton said...

La respiration, c'est formidable :))
Je la pratique aussi et je chante en chorale pour l'améliorer. Ça fait énormément de bien !
Bien à vous,
sébastien h.

10:46  

Kommentar veröffentlichen

Links to this post:

Link erstellen

<< Home



eXTReMe Tracker