Freitag, 6. Juni 2008

Un dîner franco-allemand presque parfait!

Nous autres, la petite communauté des Knödels, nous avons décidé d'entreprendre une action commune en ce beau vendredi 6 juin: vous raconter une anecdote culinaire au sujet de l'Allemagne ou de la France.
Bien sûr, quand on déménage comme moi de l'Italie en Allemagne, le choc culinaire est absolument énorme!!! Je me souviendrai toujours de mes premières pâtes cuisinées par un Allemand, une sorte de bloc de spaghetti coiffé de sauce tomate directement sortie de son pot...

Mais en réalité ce qui m'a encore plus frappé ici, c'est ce qu'on trouve dans les super-marchés!!! Même après 7 mois passée en Allemagne, je rigole toujours quand je vois certains produits proposés!

Un mot clé ici, c'est "fix fertig", tout prêt. On trouve absolument tout "fix fertig", du gratin de pâtes à la salade de pommes de terre, en passant par les "curry Wurst" (spécialité berlinois!).

A propos de Currywurst, on les trouve bien sûr aussi congelées, à micro-onder et déjà accompagnées de "pommes" (c'est comme ça qu'on appelle les frittes ici, à prononcer pommès avec accent sur le "o")

Pour accompagner tout ça, les cornichons ne doivent bien sûr pas manquer (je n'ai malheureusement pas pu prendre assez de recul pour photographier l'allée entière consacrée aux cornichons!)

Et puis si vous n'aimez pas la sauce curry sur vos saucisse, rien ne vous empêche d'acheter une autre saucisse et de l'accompagner de la sauce fix fertig de votre choix... (même problème que pour les cornichons, le rayon était trop grand pour être photographié en entier!)

...ou bien avec d'une délicieuse salade de pommes de terre en seau

Et puis si vraiment vous en avez assez de manger de la viande, vous pouvez vous rabattre sur les différentes sortes de harengs marinés proposées (ça c'est ceux au rayon frais, il y a encore ceux en boîte)

Bon, j'arrête mes méchancetés, on trouve aussi des spécialités françaises dans les super-marchés allemand, comme cette baguette à enfourner, une recette lyonnaise traditionnelle, parait-il... En tous cas, d'après la publicité, à déguster absolument en écoutant un air d'accordéon!

Bon, voilà un billet pas très gentil au sujet de l'Allemagne, je vous rassure, on trouve quand-même de quoi très bien manger ici! Mais on rigole bien en faisant nos courses!!!
Pour voir ce que les autre blogueuses franco-allemandes ont a vous raconter, cliquer sur les liens des knödels dans ma colonne de droite.

Labels: , , ,

34 Comments:

Blogger ~marion~ said...

Oh excellent cette idée d'aller photographier les rayons de supermarchés! C'est vrai que ça donne pas franchement envie...
:-)
Merci beaucoup Jeanne d'avoir participé.

23:12  
Blogger Mingoumango (La Mangue) said...

Ca fait peur.

23:19  
Anonymous miss lulu said...

Finalement ça ressemble beaucoup à des rayons de supermarchés en Amérique du Nord par chez vous :) T'as goûté aux énormes gurken sucrés?? Ici ils en fichent partout, c'est une horreur! Bonnap' :)

00:38  
Blogger Clairechen said...

Rholalala.... tu as été dure!!! ;-)
Il n'y a quand même pas que ca en Allemagne ... Pas que ca.... mais beaucoup quand même!!! Je vais essayer un de ces 4 de photographier un rayon de cornichons! C'est vrai que cela vaut le coup!!!!! ;-)
Extra ton billet!!!

01:12  
Anonymous Bolli said...

Je peux te rassurer qu'ici aussi, la tendance va vers les plats déjà cuisinés....

Il faut absoluement que tu goûtes les Spreewalder Gurken, hhhhmmmmmmm!!!!!!

08:44  
Blogger Flo Bretzel said...

Le Kinder Mahlzeit, tiens, je ne l'ai pas encore vu celui-là! Pourtant, je prospecte de manière assidue les rayons de mon supermarché...
Bon week end à toi
Flo Bretzel

09:11  
Blogger JvH said...

marion, ça faisait des mois que je me disais que je devais prendre ces photos, merci de m'en avoir donné l'occasion! :)

migoumango oh, moi ça me fait rigoler! :)) Tant qu'on ne m'oblige pas à manger ces choses...

miss lulu, héhé, une de mes premières phrases en allemand ça a été "ohne Gurken bitte!"

clairechen, non, il n'y a heureusement pas que ça, mais par rapport à l'Italie la différence est frappante! En plus, quand j'en ai vraiment marre, je peux toujours aller faire un p'tit tour aux Galleries Lafayettes pour me ruiner en bons p'tits cornichons!

bolli, eh, à Berlin on n'y échappe pas, aux Spreewald Gurken! Ils en vendent plein de sortes au marché dans des seaux. Pour les plats cuisinés, c'est vrai que ça fait longtemps que je ne suis pas allée en France, je ne peux pas vraiment me rendre compte!

flo bretzel, mit Rezept, le Kinder Mahlzeit!!! C'était aussi la première fois que je le voyais. Bon week-end à toi aussi!

11:10  
Anonymous Hieronimus said...

Ca me rappelle les discussions entre Allemands et Italiens et Français que que nous avions à Lausanne. Les Allemands passaient aux yeux des Italiens et Français pour des barbares incapables d'apprécier la cuisine ;-)

Je dirais que les Allemands se nourrissent (fressen) alors que les Italiens et Français mangent (essen), non ?

11:54  
Blogger alainberlin said...

wouah, bien heureux de ne pas avoir été invité à manger les pâtes photografiées. Il ne devait pas beaucoup rester d'eau dans la casserole....
C'est quand même une injure à l'encontre des Italiens !
Très beau reportage photographique.
Bientôt le rayon charcuterie ?

11:56  
Anonymous Hieronimus said...

Je reviens de l'hypermarché : 10 000 m2 : longueur du rayon cornichon : 1,50 m ;-)

13:00  
Blogger yannick said...

L'Allemand, cette bête curieuse, avale aussi des glaces en janvier. L'Allemand, cette bête curieuse, mange pour être "satt" et pas forcément parce que c'est bon. Et l'Allemand, cette bête curieuse, se pose parfois des questions existentielles. "Est-ce que c'est vrai qu'en France, vous mangez des grenouilles?", m'a-t-on demandé un jour. "Des cuisses seulement", ai-je répondu. L'Allemand, cette bête curieuse, a failli tourner de l'oeil.

21:44  
Blogger Céline said...

Yéééééééééééé que j'ai adoré ce billet !!! M'a rappelé tant et tant de souvenirs savoureux (euh, là, je rigole)!
Bon, mais habitant cette charmante petite région de France qu'on appelle l'Alsace, j'avoue que nos supermarchés ressemblent parfois un peu à ceux que l'on trouve en Allemagne... Du coup, pendant mon exil à TU, j'ai pas été si dépaysée que ça ;-)
On apprend vite à passer à côté de ces horreurs pour trouver les bonnes choses. Parce qu'il y en a. Un peu. Quand même. Mais faut chercher ;-)))))

Yannick, tu as tout dit : Allemands ET Alsaciens mangent pour être satt... BEURKKKKKKKKK !


Rooooo c'qu'on est mauvaises langues !

11:44  
Blogger La Fille Modena Family said...

Et bien dis donc ça ne met pas vraiment en appétit !!!! Je comprends pourquoi tu regrettes l'Italie et sa bonne cuisine. Baci

20:21  
Anonymous fifi said...

On dirait que le processus d'intégration connaît parfois des points de rebroussement?

20:39  
Blogger Noelia said...

Je suis d'accord et j'aurai tendance à dire que l'allemande "moyenne" ne sait pas cuisiner... Par contre si tu va photographier une boulangerie d'Allemagne, là tu me feras vachement envie!!! Au Canada le rayon de pains dans les magasins c'est le royaume du pain de mie rempli d'air! ARGH!

02:38  
Blogger philippe said...

Pas d'accord pour le pain....., qui arrive de Pologne, en Suisse aussi, en pâtons précuits, il est revendu, ni pétri ni levé ni cuit sur place selon la définition d'une boulangerie...Grâce à cela il est moins cher, c'est vrai. Les boulangeries sont rares

11:17  
Blogger Gracianne said...

Bon, il faut dire que passer de l'Italie a l'Allemagne, forcement, du point de vue culinaire...
Mais la salade de patates en seau, ca alors!
Je serais curieuse de voir un supermarche de chez nous photographie par un expat italien ou allemand.
Merci en tout cas pour ces billets, tous plus droles et interessants les uns que les autres.

13:48  
Blogger JvH said...

hieronimus, bon, les italiens en tout cas peuvent être de vrais extrémistes quand il s'agit de nourriture (genre "si tu mets du parmesan sur tes pâtes au thon je ne te parle plus!")

alainberlin, mes oreilles ont souffert pendant la cuisson de ces pâtes, ça faisait un bruit horrible!!! :)
Pour le rayon charcuterie je ne suis pas assez courageuse!!! :))

hieronimus, et 1,50m de qualité!!! Pfff... Ici c'est le rayon biscuits qui fait 1,50 mètres, c'est la déprime!

yannick, cela dit je trouve que ça s'arrange plutôt, les Allemands découvrent de nouvelles saveurs (on trouve par exemple facilement de la bonne huile d'olive, des tomates séchées...). Par contre je trouve que souvent l'aspect des mets prime sur le goût.

céline, oui, il y a vraiment de bonnes choses, même parmi les spécialités allemandes (ou alsaciennes!). Il faut juste apprendre à les apprécier... (ouh, la mauvaise langue!!!)

la fille de modena, ah, ne m'en parle pas, ton pseudo me fait penser qu'on a fini notre aceto balsamico hier!!!

fifi, oui... mais dès que je lis un journal italien je suis de nouveau bien contente de ne plus vivre dans ce pays!!!

noelia, il y a justement eu tout un article sur les boulangeries en Allemagne: celles qui font vraiment leur pain sont devenues très rares, les autres sont qualifiée de "sonnenstudio" parce qu'elles se contentent de faire bronzer du pain précuit en Pologne... et pourtant même ce pain est 10 fois meilleur que ce qu'on trouvait en Italie!

philippe, oui, c'est vrai... mais à côté du pain à l'huile italien qui sèche en 10 minutes, le pain polonais est plutôt bon!

gracianne, ça n'est pas seulement les recettes qui ne sont pas les mêmes, mais c'est surtout la matière première!!! Ah, qu'est-ce que je ne donnerais pas pour croquer dans une tomate italienne...

17:03  
Anonymous Hieronimus said...

Tiens, tu connais Cinzia ? ;-)

Elle a failli s'étrangler quand un copain, pour lui faire plaisir, a mis du ketchup sur sa part de pizza !

18:30  
Blogger alainberlin said...

pourquoi tant de haine à l'encontre du ketchup. Ce n'est juste que du sucre et de la tomate.
Il y a bien pire...

20:24  
Anonymous E. said...

Tu vois moi arrivant d'Angleterre en Baviere j'ai eu tendance a trouver que les Allemands se nourissaient mieux et moins "ready-made" que les Grands-bretons. En plus on trouvait beaucoup plus de "vrais fromages" et a des prix beaucoup plus abordables qu'Outre-Manche. Bref j'ai pas eu du tout la meme impression que toi arrivant d'Italie!

Et dans le village ou je vivais ce qui me fascinait c'etait les boucheries Charcuteries. Tant de sortes de jambon et de saucisses...
En plus je ne sais pas si tu as remarque mais dans les charcuteries ils donnent toujours une tranche de jambon ou une saucisse aux gamins. Ma fille (moins de 3 ans a l'epoque) adorait. C'est mieux pour les dents que les bonbons (pour le cholesterol, en revanche...

22:33  
Blogger philippe said...

Un mot d'enfant de mon filleul dans une charcuterie dont le vendeuse vient de lui donner un bout de saucisse... Il est étonné et demande à sa mère : L'a plus faim la madame ?

13:01  
Blogger Candy Froggie said...

ha oui mais moi le tout prêt a été un choc énorme, et ça l'est toujours quand on rend visite à la belle-famille! Et d'ailleurs je mets notamment sur le dos du "prêt à manger" les 2 kilos supplémentaires que je me coltine à chaque fois!

Dans le même registre, ma belle-mère hallucine totalement quand je prépare une vinaigrette "moi-même", voir même quand j'achète mes légumes frais.
Par contre ils vont chercher leur viande chez le fermier qui l'aura congelée 3 jours avant.

Et oui les rayons des supermarchés que j'ai vu sont comme les tiens... un peu gris et déprimants je trouve!
(mais attention j'adore acheté là-bas des trucs rigolos!)

sinon un truc avec lequel j'ai du mal... c'est les "tartines" le soir. Enfin dans ma famille c'est la coutume, je sais pas chez les autres: pain (noir, dense, tendance bétonneuse :P), fromages,saucisses et patés.
Ca me déprime de ne pas avoir un vrai repas, enfin je suis trop franchouillarde je crois!

23:23  
Anonymous Hieronimus said...

allemand <-> rigolo ?

Arrête Candy, t'es pas crédib' ;-)

J'avais pas vu les emballages façon Arcimboldo :-)

19:15  
Blogger Candy Froggie said...

hieronimus: lol toi t'as pas fait un tour dans un supermarket allemand dis donc! y'a pas que la gallette saucisse dans le vie (enfin presque, si ;-)

07:38  
Anonymous Hieronimus said...

C'est dèg la gaLette saucisse ! (private joke inside)

18:55  
Anonymous Auramaga said...

L'histoire des pâtes est effrayante!!
Dit donc, je suis scotchée par les cornichons. Moi je n'ai même pas l'habitude a en acheter.
La quantité des tout prêt, ça fait penser soit que les allemands sont très occupés, soit très paresseux :)

10:55  
Blogger Beo said...

Ta dernière photo me fait penser aux barquettes qu'on trouvaient au Pick Pay. Pas mal pour dépanner un soir mais bon... he he!

Sinon le tout prêt: c'est internationnal comme tendance! Non?

00:47  
Anonymous miss lulu said...

Joyeux anniversaire, ma chère frangine :) Grosses bises et tous mes meilleurs voeux!!! Couscous :)

23:00  
Blogger Beo said...

Moi aussi je désire te souhaiter un joyeux anniversaire, une journée toute pleine de soleil et de surprises! Bises

05:27  
Blogger Clairechen said...

C'est incroyable ce que ton billet a eu du succès!!!!! Tu m'as inspiré!

16:20  
Blogger JvH said...

hieronimus, pauvre Cinzia, on ne plaisante pas avec la pizza, enfin!!!

alainberlin, oui, le ketchup c'est bon, mais pas en Italie, et pas sur la pizza ou la pasta!!! C'est un jeu dangereux!

e., je pense qu'entre la capitale et les petits villages, il y a de grandes différences! A Berlin personne ne m'a encore donnée du jambon! :(

philippe, :))

candy froggie, hah, quand j'ai proposé à mon chéri de manger du pain le soir, il a râlé et dit qu'il s'était marié avec une française justement pour éviter ça!

hieronimus, oh, eh, pas de préjugés, hein! C'est comme si on disait que tous les français sont râleurs... ;)

Bon, les deux, là, je vous laisse discuter en paix...

auramaga, je crois surtout que la nourriture n'a pas beaucoup d'importance ici... tant que ça nourrit, c'est tout ce qu'on demande!

beo, oui, le tout prêt je crois que ça se démocratise...

miss lulu, merci! :)) à samedi!

beo, merci, la journée est plutôt bien pour l'instant! :))

clairechen, et encore, je n'ai même pas parlé de la Sprudelwasser!!! :)

16:56  
Blogger ~marion~ said...

BON ANNIVERSAIRE JEANNE!!!

C'est Clairechen qui balance...

Bon ça change pas beaucoup ici dis-moi...;)

Bonne teuf ce soir, j'espère que t'auras des trucs à raconter!

17:57  
Blogger JvH said...

marion (un jour j'apprendrai à faire les tildes sur mon clavier suisse-romand!), merci!!!! Ça y est, j'ai expliqué le pourquoi de ma flemme bloguesque. :)

18:01  

Kommentar veröffentlichen

Links to this post:

Link erstellen

<< Home



eXTReMe Tracker