Donnerstag, 17. Dezember 2009

Eine deutsche Kindheit

Depuis plusieurs mois j'ai envie de faire un billet sur les bébés allemands, je m'y met enfin (eh oui, je dois assurer, vu que je suis une top-blogueuse, d'après Elle-wikio!!!(je suis perplexe!).
On pourrait penser que l'éducation des enfants est plutôt uniformisée en Europe. Eh bien pas du tout! Malgré le peu d'expérience sur l'éducation des enfants que j'ai, je me rends compte qu'il y a de grosses différences entre les pays.
Ma première surprise a eu lieu pendant le cours de préparation à l'accouchement: sur les dix femmes présentes, une seule (moi) pensait avoir recours à la péridurale! Oui, parce qu'ici on dit que la péridurale ralentit les contractions, donc qu'après on doit donner un produit pour les remettre en route, qu'après tout va trop vite, d'où un taux élevé de déchirures ou épisiotomie. Par contre on fait tout pour que la femme ait quand-même le plus de confort possible: baignoires, tabourets, acuponcture, massages, lits où on peut se mettre dans toutes les positions, cordes pour se suspendre, ballon pour s'asseoir... les options sont nombreuses! La péridurale n'est pas exclue, comme c'était le cas en Italie (où il fallait la payer de sa poche, eh oui, la femme doit souffrir, bien fait pour elle!!!), mais on y fait recours le moins possible.
Après la naissance (je n'ai pas pu tester les différentes options, vu que j'ai eu une césarienne), on encourage bien sûr fortement l'allaitement. Sur les dix femmes de mon cours, une seule n'a pas allaité, les autres ont allaité au moins six mois, par contre je crois bien être la seule qui continue (matin et soir).
De retour à la maison, on a droit à la visite d'une sage-femme, d'abord tous les jours, puis les visites s'espacent. Elle rassure les parents, donne des conseils au sujet du bébé, de l'allaitement, vérifie que tout se passe bien pour la mère (par exemple c'est ma sage-femme qui a enlevé les fils de ma cicatrice)... Après dix jours d'hôpital, où notre fille était constamment surveillée par des infirmières et des électrodes, c'était très rassurant de savoir qu'on n'était pas abandonnés à nous-mêmes.
La sage-femme montre aussi aux parents comment on donne le bain au bébé de manière à ne pas agresser sa peau: une fois par semaine, et surtout sans savon. Si vraiment on veut rajouter quelque chose à l'eau, on a le droit de mettre un peu d'huile d'olive, de crème fleurette (Schlagsahne, ce qui veut dire aussi "crème fouettée", au début j'ai cru qu'on devait mettre de la crème fouettée dans le bain, je trouvais ça étrange!!!) ou de lait maternel.
Allez, une petite pause avec une adorable petite fille qui chante une chanson en italien:



Vous êtes prêts pour la suite?
Six semaines après la naissance, on va à la Rückbildungsgymnastik, un cours de gym axé surtout sur la remise en forme du périnée payé par la sécurité sociale. On y va avec les bébés, c'est l'occasion de rencontrer d'autres mamans, d'échanger nos expériences, et de reprendre conscience de nos muscles!
Il y a d'autres occasions de rencontres avec des parents (je dis les parents, parce que c'est souvent aussi le papa qui s'y colle): le cours de massage pour bébé, le cours de yoga maman-bébé, le cours de natation pour bébé, le Krabbelgruppe (des rencontres parents-bébés), les Eltern-Kind-Kaffee (des cafés où les enfants ont toute la place pour jouer)... et le cours de Pekip.
Le cours de pekip, c'est un cours où les bébés sont stimulés sensoriellement: (EDIT: j'ai oublié de dire qu'on met les bébés nus!!!) on leur fait sentir une surface rugueuse ou douce, de l'eau froide ou chaude, on leur chante des chansons, ils rampent sur des miroirs, escaladent des obstacle, jouent avec des jouets... c'est plutôt sympa, sauf que les éducatrices jouent souvent à faire peur aux parents: "si vous tenez votre enfant assis alors qu'il n'est pas capable de se mettre assis seul il finira par devoir faire de la physiothérapie, vous savez, et il n'apprendra jamais à marcher correctement, et si vous donnez des tomates/du poisson/du gluten/des produits laitiers/etc. à manger avant un/deux ans c'est trèèèès dangereux, j'ai d'ailleurs lu un article à ce sujet" (les sources d'informations sont souvent très fiables...), "et ne donnez pas de sel à vos enfants, je connais quelqu'un qui connaît quelqu'un dont l'enfant est mort parce que sa mère s'est trompée et a mis du sel dans son yaourt au lieu du sucre" etc. Bon, je n'ai peut-être pas eu de chance, mais j'ai été dans deux groupes et les deux éducatrices étaient comme ça!
Le fait de ne pas asseoir les bébés qui ne savent pas le faire seuls fait partie de toute une liste d'interdits formels: ne pas tenir le bébé debout, ne pas le mettre dans une poussette assise s'il ne se met pas assis seul (tenir assis ne suffit pas, il doit savoir se mettre assis tout seul!), ne pas lui mettre de vraies chaussures avant qu'il ne sache marcher (on a essayé d'acheter des chaussures à Berlin mais la vendeuse n'a pas voulu nous en vendre quand elle a vu que la puce ne marchait pas encore toute seule), ne pas mettre de petites roues à son vélo mais le mettre sur un vélo sans pédale...
Ah, une dernière anecdote pour terminer ce billet-fleuve: que mangent les petits enfants allemands quand ils accompagnent leurs parents au marché? Eh non, pas un quignon de pain! Ils mangent des poireaux, des carottes, des pommes... et quand ça tombe par terre, on ramasse et l'enfant continue à manger!

Labels: , , ,

31 Comments:

Blogger Mariuccia said...

Excellent ce billet, très révélateur de l'esprit allemand et très véridique (on n'a pas peur redonner à l'enfant un truc tombé par terre).
Apparemment ça marche.
Le coup des allergies, en revanche je crois que c'est un peu une mode (ou un mal contemporain).

17:47  
Anonymous Mahie said...

C'est étrange :-) Il y a beaucoup de choses qui me paraissent très bien dans ce que tu racontes (la sage femme qui vient à la maison, la diversification au plus tard...) beaucoup de choses qui paraissent vraiment du bon sens et en gros ça a l'air plutôt sympa d'avoir un bébé en Allemagne. Et puis quelques trucs un peu étranges :-) J'aime bien les vélos sans pédales, je connaissais un petit franco-allemand qui en avait un et ça avait l'air top!

17:56  
Anonymous Mahie said...

Mariuccia :Pour les allergies : mon fils est allergique à pas mal de choses et je te confirme que c'est plus un mal contemporain qu'une mode ;-)
Je trouve qu'autour de nous pas mal de gamins font de l'asthme d'effort alors que quand j'étais petite c'était très rare...
Les allergies sont vraiment très enquiquinantes et fatigantes pour l'enfant ou l'adulte qui en souffre...

18:00  
Anonymous Frédélili said...

Je confirme là:
http://lili-douce.monbebeblog.com/1213548/En-Allemagne-on-eduque-pas-pareil-Premiere-partie/

et là:
http://lili-douce.monbebeblog.com/1224885/Le-lit-familial-En-Allemagne-2eme-Partie/

Mais aussi là:
http://lili-douce.monbebeblog.com/1233165/Porter-son-bebe-Anti-porte-bebe-Baby-Bjorn/

ou là:
http://lili-douce.monbebeblog.com/search/pekip/

:)

22:45  
Blogger JvH said...

Mariuccia, cette histoire de trucs tombés par terre qu'on ramasse et continue à manger m'avait beaucoup étonnée à mon arrivée à Berlin, d'autant plus que j'arrivais d'Italie, où on est trèèèès à cheval sur l'hygiène (il faut mettre des gants en plastique pour se servir des fruits et légumes au supermarché!). Comme quoi, les préjugés...
Pour les allergies, je crois qu'on confond tout: on devient hyper-prudents avec des enfants qui n'ont absolument aucun risque allergique (aucune allergie chez les parents), et ce comportement qui devrait être exceptionnel devient la règle.

Mahie, oh, je suis bien contente d'avoir eu mon enfant en Allemagne... en tout cas, Allemagne, Suisse ou France, tout est mieux que l'Italie, où comme je le disais la péridurale est très rarement proposée et où il n'y a aucune aide proposée aux parents (je crois qu'ils reçoivent 200€ à la naissance du deuxième enfant, c'est tout!) ni de crèches!!!

Mahie, je croise les doigts!!!

22:48  
Blogger JvH said...

Frédélili, bienvenue ici! J'ai lu tes billets avec attention et je m'y retrouve tout à fait!

22:56  
Anonymous Mélanie said...

Il y a du bon et du mauvais, en France comme en Allemagne, j'ai eu Elliot en France et Rapahel en Allemagne, l'avantage c'est qu'en en étant au 2ème j'avais plus d'assurance pour affirmer mes choix.

le "pas de bain avant une semaine", par exemple, je n'ai pas pu, je suis toujours au 1 bain par jour, à la française.

L'allaitement aussi ce n'est pas mon truc (pour différente raisons, dont un gros dégout du lait) les "gens" (pédiatre, belle famille...) pensaient que je ne pouvais pas et ne m'ont pas sembler me juger.

Pour la péridurale, je n'ai pas eu de soucis non plus (vu comment j'ai insisté et supplier...), ceci dit, en France, j'ai accouché dans une clinique, vu les honoraires de l'Anesthesiste, ce n'est pas ouvert à tous non plus!

Moi, ce qui me surprends le plus en Allemagne, c'est que la première année du bébé, les parents sont hyper attentifs, cuisinent les purées (pas de bledichef, je passais pour mère indigne quand je venais en vacances avec Elliot bébé et mon stock)
Puis, c'est n'importe quoi.
comme précisé dans le carnet de santé, après un an, l'enfant partage le repas de la famille, donc en Allemagne, pain, charcuterie, pas forcément un plat chaud par jour.

J'ai vu ma belle soeur s'étonner de la crise de foie de sa puce de 16 mois après avoir manger de la raclette (sa fille a de l'appétit, la raclette constituait son diner, elle n'a pas juste gouté une demi tranche)
à 14 mois elle mangeait des saucisses au bbq et de la salade de pate à la mayonaise.

même si avec Raphael je suis plus cool et qu'il mange d'avantage "avec la famille" qu'Elliot à son age, je cuisine encore beaucoup spécialement pour lui, il mange encore des purées (parce que ça passe mieux que les morceaux) et il mange encore des petits pots.
Et le soir, c'est généralement une soupe, et pas le plateaux de charcuterie dont rêve mon mari...

j'en ai fait une tartine, le sujet me tient à coeur, un article france/allemagne en 2010 sur mon blog?

Bon noel à vous, bises

Mélanie

09:22  
Anonymous Anonym said...

Bon, ben pour mettre tout le monde d'accord, moi j'ai accouché en Alsace, et mon petit alsacien de fils aura une enfance tout à fait alsacienne, c'est à dire qu'il aura le bonheur d'avoir le meilleur (à mon sens...) de l'Allemagne et de la France.
Ici, pas non plus de médicalisation de la naissance, et les salles de naissance sont aussi faites en conséquence, avec les baignoires, hamac, grosse balle, et compagnie. Les sage-femmes nous font de l'acupuncture, des massages, nous donnent des remèdes homéopathiques contre la douleur, l'ambiance est super douce et agréable, bref, tout est très physiologique, sauf bien sûr si la maman ne le souhaite pas.
Idem pour la suite, on est plutôt dans la motricité libre : on laisse bébé aller à son rythme, et ça me va très bien.
En revanche, on continue après, pas question de donner le repas familial à bébé, je continue de lui faire des compotes et purées, à la crèche, c'est un cuisinier qui fait les repas personnalisés avec des aliments bios et locaux, bref, on reste dans la même ligne.

En conclusion : vive l'Alsace !
Et pourtant, je ne suis aps alsacienne !!!

Céline

10:23  
Anonymous Chantal said...

Avec un peu de recul, si j'avais eu le choix, j'aurais accouché en France (péridurale), élevé mes BB à Berlin jusqu'à 4 ans et repris la maternelle à Paris en moyenne section...

12:01  
Anonymous Gingko said...

Manifestement, c'est un sujet qui délie les langues!

Sur certaines choses je suis d'accord mais en fait, je ne peux pas juger n'ayant pas d'expérience française en la matière..

Après, moi, je n'ai pas vraiment l'habitude de me conformer aux "normes allemandes".. je fais en fonction de ce que nous (moi et mon mari) estimons bon pour notre puce..

Mais je suis tout à fait d'accord avec Mélanie pour ce qui est de l'alimentation.. on en fait tout un plat à la naissance et au bout de quelques mois, c'est l'excès inverse..

Cela dit, je suppose qu'en France, c'est un peu pareil aussi..

15:54  
Blogger JvH said...

Mélanie, ah, ça, au sujet de la nourriture, il y a des choses à dire!!! Par exemple on m'a regardée comme une extra-terrestre quand je suis allée dans les magasins pour acheter un babycook, et on m'a répondu "ah, vous voulez dire une casserole et un mixer-plongeant?" Il semblerait donc qu'il faille faire les purées pour bébés à la dure! Par contre en effet quand j'ai parlé au pekip de l'introduction de la viande, plusieurs mères m'ont répondu qu'il suffisait de donner de la Leberwurst lors du Abendbrot!!!! Je n'en croyais pas mes oreilles!!!
Mon chéri à moi, bien qu'Allemand, ne veut pas entendre parler d'Abendbrot, il dit que c'est pour éviter ça qu'il s'est marié avec une Française! :)

Céline, ça paraît en effet idéal comme compromis! En fait c'est ce que j'aime dans les zones frontalières (à Trieste, où on habitait avant, c'était la même chose), c'est qu'on prend le meilleur de chaque pays!

Chantal, c'est ce qu'on se demande toujours avec mon chéri, comment ça se fait qu'à la fin tout ne s'uniformise pas, en prenant le meilleur de chaque pays?

Gingko, c'est un sujet qui délie les langues des mamans! :)
Je n'ai pas non plus d'expérience française, mais je me fie à ce que je lis à droite et à gauche pour me faire une impression générale. Nous aussi on essaye de s'orienter grâce à notre bon-sens et à ce qu'on estime bon pour notre puce, mais je pense qu'on se fait quand-même influencer par notre entourage, ça donne un certain style, et dans notre cas c'est clairement le style allemand.

17:42  
Blogger Mamina said...

Pour Wikio... tu as raison de te poser des questions...
Pour l'éducation des enfants, vérité ici n'est pas forcément vérité ailleurs... les anglais ont des positions identiques pour les chaussures et plus rigides pour l'allatement. Même chose pour le sel... Et si parfois, on redonnait la parole au bon sens tout court... il semble souvent absent même chez les puéricultrices qui sont pleine de théories et parfois pas de pratiques vu leur jeune âge!
Quoiqu'il en soit, plein de bonnes choses à ta princesse et un joyeux Noël.

13:00  
Anonymous Stéphanie said...

Je me rappelle m'être faite remonter les bretelles par la pédiatre parce qu'Elliott tenait assis tout seul à 6 mois (on était super fier) alors qu'il n'était pas capable de se mettre seul dans cette position (ce qui soit dit en passant ne nous a pas empêché de continuer, il était tellement content d'aborder le monde autrement qu'allongé).

Son air ahuri aussi quand je lui dit qu'à 12 mois il mangait autre chose que le triplet gagnant allemand patate-carotte-boeuf.
Oui mon fils connait les compotes de fruit, artichaut, la courge et toutes les choses qui se mangent en purée ou en morceaux bien mous.

La galère pour trouver un babycook ou du liniment (que j'ai venir de France finalement).

Mais bon, finalement les allemands je les fréquente assez peu, alors je passe vite sur leur idées farfelues.

Je me fais les miennes et ça semble nous convenir :)

19:55  
Anonymous Dr. CaSo said...

Je suis super jalouse que ton blog ait été sélectionné par Elle-wikio et pas le mien aussi! Franchement! C'est quoi ces ânneries?

Pour les bébés, d'après moi, ce qu'il ne faut SURTOUT pas faire (et je suis sûre que tous les pédiatres du monde seraient d'accords avec moi), c'est leur donner des croquettes pour chats! Voilà, c'est mon conseil avisé au vu de ma grande expérience avec les bébés ;)

23:16  
Blogger Bismarck said...

Ni croquettes, ni pâtée...

Plus sérieusement, si j'avais su, je crois bien que je me serais débrouillée pour accoucher en Allemagne de mon petit troisième, là. Parce que je n'ai pas de problème particulier, et que je suis allée jusqu'ici trop vite pour avoir une péridurale. En France, l'accouchement est trop médicalisé.
Pour le reste, il y a du bon et du moins bon partout. Et ce n'est pas toujours facile pour une jeune maman de s'y retrouver...

11:15  
Anonymous Auramaga said...

Molto simpatico questo articolo.
Ne approfitto per farti tanti auguri di buone feste!

17:23  
Anonymous Miyax said...

Hello !
Je n'ai jamais mis un orteil en Allemagne mais j'ai eu la mère d'un de mes élèves qui était allemande expatriée de fraîche date et avec qui je discutais souvent. Elle me disait qu'être mère en Allemagne d'un jeune enfant n'était pas aussi simple qu'en France, car l'usage voulait qu'on emmène peu son bébé dans les lieux publics, au resto, etc, et qu'un très fort pourcentage des mères étaient au foyer. Est-ce que tu la rejoins sur ce genre d'avis ?

Pour ce qui est de la péridurale, il me semble qu'en France c'est tout le contraire : dans nombre d'hôpitaux elle est la procédure standard, par défaut, et je me rappelle avoir lu l'article d'un groupe de femmes qui réclamaient le droit à l'accouchement sans péridurale, disant qu'on cherchait quasiment à la leur imposer !
(Ceci étant, sur un plan personnel, quand le moment viendra je l'accepterai avec la plus grande reconnaissance !)

Amitiés
Miyax

13:16  
Blogger paola said...

je passe te souhaiter une bonne et heureuse année 2010. Que cette année soit pour toi et pour tous ceux qui t'entourent, synonyme de santé, douceur et prospérité.
Bises
paola

17:11  
Anonymous bergere said...

pff et ben la ou c'est n'importe quoi c'est que les patates crues sont tres indigestes voir poison si tu en mange trop... Un truc qu'ils ne savent pas et que tu peux leur dire... Sinon tous les "interdits" sont tout de meme des fais qui tombent sous le sens non. Pourquoi voudrait tu mettre assis un enfant qui ne sait pas le faire...

PS: ah oui sinon le mien a manger des tomates, du poisson et des produits laitiers a 10 mois... Et il se porte a merveille::: Pour le sel cependant a plus de 4 ans la grande ne mange toujours pas sale...

Sinon une merveilleuse annee 2010 a vous 3... Vous restez allemands longtemps?

22:50  
Anonymous Anne Marie said...

Je crois encore que la protéine de l'enfant jusqu'à deux ans c'est le lait, le vrai, ou des laitages et qu'on peut se passer de viande si on a des bonnes céréales de qualité et des fruits et des légumes frais. L'enfant qui grandit a besoin de calcium, et je ne suis pas comme les Américains avec leur grand verre de lait à tout âge, mais au départ c'était bien vu.Surtout dans des pays brumeux, c'est ce que je pense, jusqu'à preuve du contraire.Mais quand j'étais petite on m'a donné de la vitamine D car on disait qu'elle était nécessaire pour assimiler le calcium....qui le sait ?

14:07  
Blogger Gracianne said...

C'est passionnant, merci, autant ton texte que les commentaires. J'adore ces articles sur les differences, il y a du bon a tirer de toutes les experiences.

J'en profite pour vous souhaiter a tous les trois une excellente annee 2010.

12:39  
Blogger N said...

Et bien dans quelque mois je raconterai comment ça se passe pour l'accouchement de jumeaux au Canada. :)

Pour l'instant, contrairement à toi, je suis inquiète qu'ils me forcent une épidurale et qu'ils me fassent une césarienne, même si non nécessaire, juste parce qu'une naissance multiple est considérée "à risque". Heureusement que mon obstréticienne à l'air de partager mon point de vue, mais malheureusement rien ne garantie qu'elle sera en charge à l'hopital le jour J...

23:11  
Anonymous Frédélili said...

Coucou!
Pour répondre à ton com, la graisse d'oie tu en trouves dans le rayon frais, en allemand: "Gänseschmalz", c'est là où ya le beurre normalement. Tu devrais en trouver dans tous les magasins normalement :)

20:13  
Anonymous Auramaga said...

Non mais... je rêve! Rien que la sage femme à la maison ça doit être tellement agréable.

20:14  
Anonymous anais said...

Mes enfants, a 1 an, commencent a manger la meme chose que nous, et ca leur convient. Il reste quelques trucs qui sont pas tres appropries, mais pas des masses. Et ca leur apprend a se tenir a table avec tout le monde et a manger comme tout le monde.
Et s'ils sont pas content, au lit sans manger, et on n'en parle plus!

23:32  
Blogger Flo Bretzel said...

Et le bretzel dans tout ça? Pas un petit dans sa poussette sans son bretzel...Bises et bonna année à vous 3

17:09  
Blogger Bolli's Kitchen said...

c'est toujurs marrant de le voir de l'autre côté.....
Eh bien, vu que tu restes un peu à Berlin, tu verras bientôt le Kindergarten, ensuite la Grundschule avec les Elternabende ( zum Kotzen....), ensuite la choix du lycée qui n'est pas comme ici à Paris ( genre Louis Le Grand ou Henri IV), tout est plus cool et il y a moins de pressions....
Et,tu as accouché dans un hôpital vert/ bio?...

18:44  
Blogger JvH said...

Mamina, il ne nous reste plus qu'à déménager avant le prochain enfant, pour rigoler un coup! :)
Il est trop tard pour te souhaiter un joyeux Noël, mais je te souhaite une belle année 2010!

Stéphanie, oui, on se fait ses propres idées, mais on est quand-même influencés par notre entourage. Je viens de lire un article dans le Monde où les lecteurs s'indignent du "maternage" à outrance, et critiquent les gens qui font dormir leurs enfants dans leur chambre au début ou allaitent plus que six mois... que des trucs qui à moi me semblent tellement naturels!

Dr.CaSo, ah, mais je suis sûre que les croquettes pour chat sont pleines de vitamines, peut-être même que ma fille aurait plus de cheveux si je lui en filais de temps en temps!

Bismark, bienvenue ici! En fait, en Allemagne comme en France, je crois qu'il est important de bien choisir les personnes qui nous entourent, et la clinique/hôpital où on va accoucher.

Auramaga, mi sono perso il parto all'italiana, ma non so se lo rimpiango, devo dire! Tanti auguri di buon anno a te!

Miyax, bienvenue! Je crois que la situation en Allemagne est souvent telle que tu la décris, sauf que moi j'habite à Berlin, en Allemagne de l'Est, où les femmes étaient habituées à mettre leurs enfants à la crèche, à travailler, etc. La situation et le regard de la société est vraiment différent ici.

Paola, grazie! Je te souhaite à toi aussi une magnifique année 2010!

20:37  
Blogger JvH said...

bergère, on reste allemands encore deux ans au moins... et après qui sait où on va atterrir! Je te souhaite une belle année 2010, et me réjouis de lire de vos nouvelles!

Anne Marie, ah, vu qu'on a ici des records de journées grises (14 jours consécutifs sans soleil pour l'instant), c'est sûr que la vitamine D est importante! Au début on a eu un petit flacon d'huile, le bébé devait en prendre une goutte par jour, et maintenant c'est un comprimé par jour... jusqu'au retour du soleil (on y croit!).

Gracianne, oui, je devrais écrire plus souvent ce genre d'article, surtout qu'il y a des choses à dire!
Bonne année à toi et à ta famille!

N, des jumeaux! Félicitations! Je me réjouis de lire tes descriptions, et espère que tes souhaits seront respectés!

Fredélili, bon, alors je n'ai plus d'excuse, faut que je me mette au chou rouge! :)

Auramaga, oui, c'est la partie que j'ai préféré, surtout que ma sage-femme était une perle!

anaïs, ici ils disent de commencer à manger comme tout le monde vers 10 mois. De toues manières, avec notre petite curieuse, on n'a pas eu le choix!

Flo Bretzel, ah, mais c'est que toi tu habites à Munich! On voit bien là les différences régionales! :)

Bolli's Kitchen, la crèche fait aussi jardin d'enfant, donc si on reste à Berlin on devrait y rester jusqu'à l'école primaire. J'ai accouché dans un hôpital "ami des bébés", ce qui veut dire qu'ils aident à mettre en place l'allaitement, font tout pour maintenir le lien entre la maman et le bébé (comme ma puce était en néonatalogie et moi encore hospitalisée, ils m'ont trimballée dans tout l'hôpital plusieurs fois par jour/nuit pour qu'on se voit un maximum) etc.

20:49  
Blogger ExcUsE mY frEnch said...

merci pour ce post si intructif ! je suis française, je vis à Berlin, enceinte de mon premier petit et un petit peu perdue :P
ton post m'a fait comprendre plein de choses et me rassure pour le jour J de l'accouchement !
moi je suis super contente d'accoucher en Allemagne pour la place qu'ils accordent au côté naturel (pas de déclenchement, allaitement avant tout etc..)
merci encore !

au fait c'est quoi l'Abendbrot ?

12:50  
Blogger JvH said...

ExcUsE mY frEnch, de rien, si tu as des questions n'hésites surtout pas à me contacter!
L'Abendbrot c'est le repas du soir à l'allemande, du pain, du fromage, de la charcuterie... bref, mon chéri a dû m'apporter à manger tous les jours! :)

13:09  

Kommentar veröffentlichen

Links to this post:

Link erstellen

<< Home



eXTReMe Tracker