Dienstag, 16. März 2010

Sprechen sie Deutsch?

Ça fait un moment que je voulais écrire un billet sur la langue allemande. MademoiselleK, avec son billet d'aujourd'hui, m'a donné envie de m'y mettre.
Alors voilà, à l'école, on apprends l'allemand, et on croit qu'avec ces bases on se débrouillera dans le pays. Et puis... vous vous trouvez devant les horaires des transports publics de Berlin, et vous y lisez des horaires pour "Sonnabend" et "Sonntag". Euh... ok, Sonntag c'est dimanche, mais Sonnabend??? Die Sonne c'est le soleil, Abend c'est le soir... non, vous ne pouvez pas deviner, Sonnabend ça veut dire samedi! Et pourtant, à l'école, on vous avait appris que samedi c'était Samstag, non??? Pour être sûrs de votre coup, vous demandez à quelqu'un de vous aider: quand est-ce que passe le tram, s'il vous plaît? La réponse, suivant l'heure, risque de ne pas trop vous aider: "Viertel zwei" (quart deux???), "zehn vor halb drei" (dix avant demi-trois), "drei-Viertel-ölf" (trois-quarts-euh... ölf? Connais-pas!)... Alors, "viertel zwei" ça veut dire une heure et quart, "zehn vor halb drei" c'est assez logique, c'est dix avant la moitié de trois (donc deux heures vingt), "drei-Viertel-ölf" c'est onze (elf, prononcé ölf à Berlin) heures moins le quart. Pas du tout ce qu'on vous avait enseigné à l'école!!!
Bon, il paraît que cette manière de dire l'heure est une particularité de l'Allemagne de l'Est et du Sud. Il y a de nombreuses spécialités régionales de ce genre (je trouve que le pire c'est la manière dont on se salue au Sud de l'Allemagne à midi en disant "Mahlzeit", "heure du repas").

Mais il n'y a pas que les particularités régionales qui posent problème: en Allemagne (peut-être que c'est pareil en France, je n'y ai jamais fait attention!) les choses ne s'appellent pas simplement par leur nom: pour dire beurre, on ne dit pas Butter, mais "Weidenbutter" (beurre de pâturage), pour dire miel on ne dit pas Honig mais "Imkerhonig" (miel d'apiculteur, et moi qui me demandait quelle fleur pouvait bien être ce "Imker"!) ou pire, "Wadehonig" (miel de rayon) la confiture ne se dit pas "Marmelade" ou "Konfitüre" comme vous l'avez appris mais Brotaufstrich (truc à étaler sur le pain) etc. Pas toujours facile de faire ses courses!

Allez, pour finir et complètement hors-sujet, une pub qui nous fait bien rigoler avec le Mo à chaque fois qu'on passe devant:

On se croirait à la maison, la femme à l'ordi, l'homme à l'aspi. Mais il va falloir s'exercer encore un peu pour prendre cet air niais!

Labels: , ,

28 Comments:

Blogger Clairechen said...

Comme tu le dis cette facon de dire l'heure est typique de l'Allemagne de l'est et du sud (mais surtout l'Allemagne de l'est). A chaque fois je suis obligée de réfléchir longtemps pour comprendre quelle heure il est.
Dans ma région il y a aussi un dialekt assez marrant: le Kölsch (ou Rheinisch)... J'adooore!
Tu sais ce qu'est une Prummetart? Ou une erdäppel?

13:18  
Anonymous Gingko said...

Ah oui, question d'habitude! Ici en effet, dans le sud, on ne dit l'heure que comme ça.. mais "Viertel zwei".. c'est quand même rare je trouve..
et "Mahlzeit", oui oui oui.. moi qui ai passé un certain temps à l'entrée d'une entreprise, je suis au top de toutes les formules d'accueil! :)

En revanche, je n'ai jamais eu à préciser autant pour le miel, la confiture, etc.. je ne connais pas cet aspect-là.. est-ce typique berlinois???

Mais rien ne vaut les dialectes bavarois.. oh noooon! ;)

14:04  
Anonymous Mahie nouveau blog... said...

j'ai fait deux ans d'allemand troisième langue vivante et il ne m'en reste rien, en dehors de la prononciation pas trop mauvaise! Lol! C'est la seule chose que j'aime bien la prononciation (je suis un ovni ;-)

15:43  
Anonymous Dr. CaSo said...

T'inquiètes, en anglais aussi y'a des trucs spéciaux pour dire les heures et ça m'a troublé pendant des années. Effectivement, il y a toujours une grande différence entre la langue "scolaire" et la langue parlée, je l'ai aussi remarqué quand j'étais prof d'anglais! Et puis souviens-toi en Suisse, comment à la question "quelle heure il est?" on répond "et dix" :)

16:19  
Blogger Mingoumango (La Mangue) said...

Mention spéciale quand même à la façon de donner l'heure dans le sud de l'Allemagne et en Autriche (à Vienne, j'ai mis du temps à comprendre à quoi correspondait "viertel zwei"...).
Ce qui m'embête aussi, c'est de dire bonjour avec un "Grüß Gott" alors que je suis athée...

Et que dis-tu des Lorrains et Alsaciens, qui disent "entre midi" ;-)

23:53  
Blogger Seer said...

J'avais trouvé pour les heures, à part que je le faisais à l'envers ; j'avais compris "Viertel zwei" comme 1h45 (un quart avant deux) au lieu de 1h15 (un quart de fait sur la route vers deux) et "drei Viertel ölf" comme 10h15 au lieu de 10h45. J'ai toujours un peu de mal avec cette logique quand même :p

Un truc qui m'avait fait rêver à Zurich c'est qu'on ne dit ni "Danke" (une espèce de "Märzi") ni "Entschuldigung" (là je sais plus mais ça ressemblait aussi au français). J'avais du mal avec mes réflexes, parce que c'est le genre de trucs qui doivent sortir correctement très vite.

Merci, j'éviterai peut-être le ridicule quand il s'agira d'aller à l'heure en cours à l'université de Dresde ;)

08:51  
Blogger alainberlin said...

je trouve que le pire c'est la manière dont on se salue au Sud de l'Allemagne à midi en disant "Mahlzeit", "heure du repas").

Pour moi, le pire c'est "Grüss Gott"

09:39  
Anonymous Anonym said...

Hééééééééééé, mais que vois-je, on se moque des alsaciens et des lorrains dans tes commentaires ???
Moi qui suis une lorraine de naissance, alsacienne d'adoption...

bref, oui, on dit entre midi, et c'est bien pratique ;-)

Et l'Allemand du Sud me convenait bien à moi, j'aime bien le Grüss Gott :-)
Mais jamais entendu tes trucs de confiture et de miel ni en Bavière ni au Baden-Württemberg !

Bon, mais j'avoue qu'à 11 ans, quand j'ai débarqué pour un mois dans une famille au fin fond de la bavière, j'ai juste cru que j'allais mourir d'incapacité à comprendre ce qu'ils cherchaient à me dire lol !
J'ai non seulement survécu, mais en plus passé un mois de rêve !
J'y suis d'ailleurs retournée l'année suivante, c'est dire !

Céline

14:48  
Anonymous Dr. CaSo said...

Exkiouze mi mais je ne comprends pas ce que vous voulez dire par "le pire" c'est Mahlzeit et Grüss Gott. C'est moche? C'est tout simplement différent, comme on dit "tcho!" en Suisse pour se saluer, ou "adieu" quand on se quitte... y'a quoi de "pire" là-dedans?? (pardon, c'est mon côté de linguiste qui ressort, là...)

16:21  
Blogger philippe said...

Le top du top en Suisse c'est quand on vous dit " ET PILE " pour dire l'heure quand c'est l'heure exacte, j'adore parce que là c'est louf de chez louf.....Et quand on se quitte on se dit " A PLUTE", ça c'est laid.

17:22  
Anonymous MademoiselleK said...

Je ne connaissais pas non plus les nuances à propos du beurre ou du miel..

C'est intéressant de découvrir n'importe quelle langue 'vivante' sur place... De toutes façons, je ne sais pas qui a été vraiment à l'aise en débarquant dans un nouveau pays, même en ayant eu de bons résultats dans telle ou telle langue à l'école dans son pays d'origine...!

Moi aussi je dis "et dix' (pourtant je n'ai rien de Suisse!) mais malgré les moqueries , je continue, j'aime bien :)

17:25  
Blogger cegaraju said...

pour les heures je n'ai pas eu de problèmes car je viens de Barcelone et en catalan on emploie la meme méthode un quart de dues, viertel zwei.Si jamais vous vous mettez au catalan, langue vachement pratique, vous saurez.

15:13  
Anonymous la zia said...

c'est tellement compliqué . je ne vois qu'une solution :s'acheter un coucou suisse pour éviter d'avoir à demander l'heure et pis aller manger entre midi,non mais ! parole de Lorraine. Comme ça vous serez déçus ... en bien !

23:19  
Blogger JvH said...

Clairchen, erdäppel ça doit être une pomme de terre, non? Et l'autre une tarte... aux prunes, pommes ou je ne sais quoi? De Kölsch je connais juste Kölle Alaaf! :)

Gingko, ah, j'ai dû mal m'exprimer: pour le miel etc ce n'est pas ce que je dois préciser, c'est ce qui est écrit sur les emballages! Pour le bavarois, d'après mon chéri t'as l'accent! ;) (eh, c'est ça d'être célèbre et de passer à la télé!).

Mahie, ouais, en même temps troisième langue c'est pas très poussé, hein! Et je confirme, tu dois être un ovni! :)

Dr. Caso, oui, je pense d'ailleurs que le français est terrible pour la différence entre la langue parlée et la langue écrite, pauvres étrangers!

Mingoumango, ah, entre midi je ne connaissais pas, bien que mes deux parents aient grandi en Lorraine!

Seer, ah, tu vas à Dresde? Je n'y suis jamais allée, va falloir y remédier un jour! Et pour les heures moi aussi j'avais compris à l'envers!

Alainberlin, ah oui, c'est vrai que j'ai oublié le Grüss Gott, arghl!

Céline, non, non, on n'oserait pas se moquer des Lorrains et des Alsaciens, t'inquiète pas! :)
Et mon chéri, qui est Allemand, a lui aussi eu du mal à comprendre les gens quand sa famille s'est installée en Bavière!

Dr. Caso, ben c'est un peu ridicule de dire "heure du repas" pour se dire bonjour, non? Et pour les athées, mettre Dieu à toutes les sauces dans la conversation c'est énervant! Voilà!

maman, à plute je ne connaissais pas, la langue suisse doit avoir évolué depuis mon départ!

MademoiselleK, pour le beurre et le miel, c'est ce qui est écrit sur les emballages, pas ce qu'on doit dire pour en avoir, heureusement! Et oui, et dix c'est bien pratique, je trouve!

10:52  
Blogger JvH said...

cegaraju, ah, il se peut bien que je me mette au catalan un jour, vu que je fiancé de ma fille est à moitié catalan! :)

la zia, ah, je vois que tu as un vrai don pour les langues, toi! :)

10:55  
Anonymous Mélanie said...

donc en fait c´est un avantage pour moi de ne pas avoir appris l´Allemand à l´école!

le soucis quand même, c´est que si je sors de la Bavière, c´est fini je ne parle plus...

22:36  
Blogger Seer said...

Dresde (ou moins probablement Sarrebrück ou Stuttgart) ça serait pour septembre 2011, autant dire que j'ai le temps d'y penser. Mais j'ai vu plein de photos, ça a l'air vraiment beau comme ville ;)
En attendant, peut-être (j'espère) je serai en stage en zone germanophone mais je sais pas encore où. Meilleure piste actuelle : Bâle. Si ça marche j'en aurai des trucs à poster sur le dialecte :)

17:24  
Anonymous Frédélili said...

Je suis pliée :) C'est tout à fait ça! Mon mari aussi il dit "ölf" mais il est de l'Eifel (ouest de Cologne)- Ils prononcent aussi presque tous les "g" comme des "y": Moyen! (Guten Morgen)ce qui donne aussi souvent "moymoyen"! - yanz yut (ganz gut), yeyessen (gegessen) etc... j'adore. J'adore aussi ta traduction de "Brotaufstrich" :)
Le "Mahlzeit" je suis fan moi, on le dit aussi quand la choupette fait un rot tonitruant :P
Pour le miel, je me souviens aussi demandant à la famille dans laquelle j'étais au Pair: pourquoi on précise "Imker" - Il vient de où sinon le miel?
Ce que j'adore aussi, c'est ceux qui utilisent le verbe "tun" pour tout: "ich tue bügeln", "ich tue spülen", "ich tue schreiben" etc... plus besoin de savoir conjuguer les verbes!
Ohlala, yen a des anecdotes à raconter, si je me lance je ne m'arrête plus!

21:59  
Blogger JvH said...

Mélanie, viens faire un p'tit tour à Berlin, pour faire des progrès en Allemand! :)

Seer, à tout prendre entre les trois villes je choisirais Dresde, c'est sûr! Et je crois que le bâlois n'est pas le pire des dialecte, vu qu'ils sont près de l'Allemagne.

Frédélili, ah, le "i" au lieu du "g" on le dit aussi à Berlin. Par exemple Iross Mutter (pas facile à dire, hein!)!
Enfin quelqu'un qui comprend ma perplexité au sujet du Imkerhonig, ouf, je pensais que j'étais la seule!!! Merci!
Bon, allez, lance-toi dans un billet sur le sujet, t'as l'air d'avoir de la matière! :)

11:49  
Blogger Flo Bretzel said...

Excellente la pub!

17:22  
Anonymous Pommefraise said...

Je suis parisien et je prends des cours du soir pour apprendre l'allemand. Il y a quelques semaines, nous avons appris l'heure "non-officiel" comme les Allemands du sud et de l'est. Notre professeur nous disant que c'était très courant (sans précision géographique et elle de Rhénanie).

Comme beaucoup de langue l'allemand semble avoir de multiple forme empruntée à d'autre (anglais ou français), c'est si amusant comme ça ^^

Je verrais lors mon prochain séjour de quatre semaines à Berlin cet été si les choses sont différentes ^^

14:34  
Blogger Gracianne said...

Ouh la, c'est pas demain la veille que je me remts a l'allemand moi :) je tenterais bien le Catalan plutot.
Mais c'est passionnant a lire, tres chouette billet, on en redemande des comme ca.

16:03  
Blogger ExcUsE mY frEnch said...

Merci pour ce récap sur comment lire l'heure ! je ne m'en sors carrément pas :P
Pour ne pas faire trop d'erreurs je préfère reformuler auprès de mes interlocuteurs : "euh vous voulez dire 14h45 ??"
D'autant qu'à ce problème, s'ajoute pour moi celui d'être tout le temps en retard (oups) mais là j'invoque l'akademisches Viertel !

10:43  
Blogger Noemi said...

Pour l'heure, j'avais eu suffisamment de mal à les comprendre en catalan, mais ça m'a bien aidé quand j'ai vu qu'en allemand c'était pareil! (par contre j'avais trouvé ça très étonnant)
Et dans le nord (ou du moins à Valenciennes), on dit "entre les midis" pour "entre midi et quatorze heures"
Quant à Adieu pour dire bonjour, c'est assez courant dans le Sud Ouest.

Et je ne vois pas en quoi Grüss Gott est plus choquand que Adieu....

14:49  
Anonymous http://pacounette46.canalblog.com/ said...

je découvre ton blog:
A Francfort depuis 18 mois, je découvre la précision allemande, et non seulement horaire mais de language: la semaine dernière à l'hotel à Berlin je souhaite un autre verre de vin... Ein andere Wein Glass. Ah oui madame et quel vin désirez vous essayer? Ben le même, un autre quoi..
Ah vous voulez dire Ein Zweite Glass?
Et là tu t'enfonces dans le pouf.. et tu veux disparaitre pendant que tout le monde se marre...
Mais j'ai eu mon deuxième verre NA!
je reviendrai te voir! sur!!
D'autant que j'ai adoré Berlin!!

16:09  
Blogger JvH said...

Flo Bretzel, pas mal, hein!

Pommefraise, ah, les cours d'allemand se sont améliorés, on dirait, si on y apprend le langage parlé! Mais de toutes manières c'est sûr qu'une fois dans le pays tout est encore différent. Bon courage!

Gracianne, merci! Ou danke, ou alors gracias? ;)

ExcUsE mY frEnch, maintenant tu n'as plus besoin d'invoquer l'Académie, tu peux parler de "Schwangerschaftsdemenz"! ;)

Noemi, je pense qu'on est plus choqués par "Grüß Gott" parce qu'on se rend plus compte de ce qu'on dit dans une langue étrangère que dans sa propre langue. Il y a sûrement beaucoup de monde qui n'a jamais remarqué que dans "adieu" il y avait le mot "dieu".
Et j'aime beaucoup "entre les midis"!

pacounette46, ah, le nombre de gaffes qu'on peut faire, c'est sûr... et malheureusement ce n'est pas fini! Moi là où je me suis vraiment ridiculisée c'était à mon cours d'allemand, la prof disait tout le temps "ja, das ist aber umgangssprache", et moi je comprenais "ungern sprache", et j'ai fait une remarque en disant qu'il y avait quand-même vraiment beaucoup de mots qui venaient du hongrois... no comment!!! :)))

11:10  
Blogger Bismarck said...

Heu, moi j'enseigne "zehn vor halb drei", comme je l'avais appris... J'aurais reconnu ölf, quand même, et je connaissais Sonnabend, mais je me serais fait avoir par "viertel zwei"...

17:05  
Blogger JvH said...

Bismarck, t'es prof d'allemand? Ölf j'ai aussi compris tout de suite, c'est juste que je trouve ça drôle (et en plus ça rime dans la chanson de la petite sorcière, je ne sais pas si tu connais, "morgens früh um ölf, kocht sie bis um zwölf"). Viertel zwei touts mes amis les disent, vu qu'ils viennent soit de l'est, soit du sud de l'Allemagne. Et Sonnabend, je crois que c'est berlinois, je ne l'ai pas vu autre-part.

22:26  

Kommentar veröffentlichen

Links to this post:

Link erstellen

<< Home



eXTReMe Tracker