Mittwoch, 5. Oktober 2011

Eine Frage des Vertrauens

Lors de ma dernière grossesse, tout ne s'est pas passé comme prévu. A l'occasion d'une visite de contrôle, ma gynéco m'a envoyée à l'hôpital, et j'y suis restée jusqu'à la naissance prématurée de ma poulette, qui avait arrêté de grandir. J'étais extrêmement surveillée (trois monitoring par jour, prises de sang, contrôle de la tension jour et nuit etc.), et suite à cette expérience on m'a bien répété qu'une prochaine grossesse serait à risque et que j'aurais droit à un suivi spécial.
Ensuite, on a découvert que j'étais une mutante, résultat, je fais des piqûres d'héparines tous les jours depuis le début de ma grossesse. Au début, je faisais les piqûres dans mon ventre, mais au bout d'un moment j'ai commencé à avoir de gros bleus, donc j'ai décidé de relire la notice d'emballage, en français cette fois. Et là, je suis tombée des nues en lisant ces recommandations: "Pratiquer une numération plaquettaire avant traitement ou au plus tard dans les 24 heures après l'instauration du traitement, puis deux fois par semaine pendant la durée usuelle du traitement.
Si un traitement prolongé s'avère nécessaire dans certains cas particuliers, le rythme de contrôle sera de 2 fois par semaine, pendant le premier mois de traitement (période de risque maximale) puis porté à une fois par semaine, et cela jusqu'à l'arrêt du traitement." Dans la notice allemande, il n'y a pas trace de ces recommandations. J'ai demandé à mon médecin traitant, à mon gynéco et au spécialiste de la coagulation qui avait découvert ma mutation, et tous me clament que la surveillance est inutile.
Et ce n'est pas la seule incohérence entre l'Allemagne et la France: en Allemagne, on ne teste pas la toxoplasmose chez les femmes enceintes (moi j'ai quand même fait le test pour savoir si je devais faire attention pendant la grossesse, ça m'a coûté 52€ et c'était négatif, donc si j'avais été en France j'aurais dû retester régulièrement pour voir s'il y avait des changements), et même le diabète gestationnel n'est pas dépisté systématiquement, mon gynéco ne m'en a même pas parlé (mais je sais qu'on peut se faire tester si on le désire, il faut juste payer de sa poche)!
Mais le pire, ce sont les incohérences au sein même du pays: mon gynéco me teste pour savoir si je suis anémique, et m'annonce tout content au téléphone que mon hémoglobine est à 7,5. Comme je n'ai aucune idée de ce que ça représente, je contrôle sur internet, où je lis qu'en dessous de 11, on est anémique. J'en parle à ma sage-femme, qui me demande dans quel quartier de Berlin se trouve le cabinet de mon gynécologue: en effet, les unités de mesures ne sont pas les mêmes entre Berlin-est et Berlin-ouest!!!
Tout ça pour dire qu'il faut une bonne dose de confiance pour rester zen pendant sa grossesse, ici! D'autant plus que le suivi exceptionnel auquel j'ai droit c'est une visite tous les mois (même maintenant, alors que j'en suis à 32 semaines sur 40, et que pour ma puce le problème s'est déclaré à la 33ème semaine!), et les trois échographies obligatoires. Bref, le même suivi que tout le monde, et si je veux une échographie en plus, je dois la payer de ma poche, de même que les photos (2€ par photo, quand-même!).
Et puis en Allemagne, ils ne connaissent même pas le médicament-roi de toute grossesse française, le spasfon! Vraiment, hein, il n'y a même pas d'équivalent.
Par contre, si enceinte tu as des envies de cornichons, tu peux en trouver à tous les coins de rues, comme ici dans une allée du Zoo!

Labels: , , , ,

25 Comments:

Anonymous Mahie said...

:-) Vive les cornichons!
En tous cas c'est pas très agréable d'être écartelée entre les deux cultures pour toi... Tu peux comparer et du coup...
Quand je pense qu'il y en a qui plaignent de la France... Et qui croient que tout est toujours mieux organisé en Allemagne ;-)
Bises

15:36  
Blogger E. said...

Moi j'etais toxo-neg lors de ma grossesse en Baviere et j'avais eu droit a 3 ou 4 tests de depistages rembourses par la mutuelle mais il avait fallu faire une demande speciale. Et ce que je n'avais pas aime du tout c'est que lors de la premiere prise de sang on te teste HIV sans meme te le dire (bon c'etait negatif mais ca m'avait quand meme fait bizarre en recevant les resultats...). J'espere que tout ira bien pour toi et que la crapouillette sera contente d'avoir une petite souer (ou frere).

15:54  
Blogger E. said...

Crotte ca m'apprendra 1- a me souvenir de ce que je lis, 2- a me relire vu que dans le billet precedent tu parles du fiston. Bref je reprends que la Crapouillette sera contente d'avoir un petit frère (pas une souer... ;-) )

15:57  
Anonymous gingko said...

Voila.. ce sont encore les agréables différences entre être assurée dans le privé et être assurée dans le public en Allemagne..
J'espère que tu restes quand même zen.. Tu vois le même gynéco que pour ta grossesse précédente? J'imagine que si c'est nécessaire, on augmente quand même la fréquentation des visites.. et si tu as un doute, n'hésite quand même pas à aller faire un contrôle, même si c'est entre le délai d'un mois..

19:27  
Anonymous Mélanie H said...

vu comment c´est deroulée ta grossesse précédente, je comprends ton stress,pour moi en revanche j´ai trouvé bien plus zen mon suivi en Allemagne, faut dire aussi que je n´avais plus qu´un mois et demi et que ma grossesse précédente s´était passée sans encombre.

ce que j´ai apprécié en revanche c´est de sortir de la clinique sans rien avoir à payer, vu ce que m´avait couté en france les honoraires du gyneco et de l´anethésiste...

J´espère que cette fois tout se passera bien pour toi et ton petit bonhomme.


bises!

19:55  
Anonymous Frédélimaliya said...

ahlala, ces Allemands quand même... Bon courage pour les dernières semaines :) Il reste plus grand chose!!!

20:15  
Blogger JvH said...

Mahie, disons que souvent ça a ses bons côtés, de pouvoir comparer... mais des fois c'est déroutant. Je pense qu'en France on médicalise vraiment à outrance, qu'on prend trop de médicaments, mais c'est dur de changer de mentalité, surtout que je cherche souvent mes informations sur des sites français!
Bises à toi!

E., la Bavière a sûrement, comme pour le permis de conduire, des règles différentes. Ou bien tu étais patiente privée, ce qui change aussi les choses, je crois. Pour l'instant j'ai toujours trouvé que j'étais bien traitée, mais là ça me fait râler de devoir payer pour avoir une petite photo des échos, quand-même! Le test HIV, oui, j'ai aussi trouvé ça étrange!

Gingko, pour l'instant je n'ai jamais trouvé que j'étais traitée comme une patiente de seconde classe, mais là, je suis quand-même vraiment surprise d'être si peu surveillée... c'est là que je me rends compte que j'ai sûrement été plus traumatisée par la première grossesse que je ne le pensais.
Mon gynéco dit que tout va assez bien pour qu'on ne se voit que tous les mois, mais bon, chez la Crapouillette, tout a basculé justement en l'espace de quelques semaines. Si vraiment je voulais plus de contrôles, je pourrais aller aux urgences et dire que je me fais du soucis, mais c'est un peu exagéré... je pense que je vais prendre contact avec ma sage-femme et lui demander de me suivre, vu que de toutes manière je n'ai plus droit à une échographie. Ça m'évitera de devoir attendre deux heures à chaque visite chez le gynéco, et elle est plus aimable que lui!

Mélanie H, en fait, j'ai des hauts et des bas, en général j'apprécie que la grossesse soit peu médicalisée et j'ai choisi de faire confiance, mais le stress de la dernière fois prend de temps en temps le dessus.
Pour les frais, c'est vrai que la dernière fois, on a eu trois semaines d'hospitalisation, une césarienne, 10 jours de néonatalogie, une chambre pour que je puisse rester à l'hôpital près de ma puce pendant son hospitalisation avec accès à la cantine (mais beurk!), tout ça sans débourser un centime, on a bien apprécié.
On verra comment se passent les choses cette fois, mais c'est sûr que je compte les jours.

Fredelimaliya, ah, mais c'est (aussi!) pour ça qu'on les aime, non? ;)

21:02  
Blogger Madame H said...

je suis contente de lire de tes nouvelles.
Les dernières semaines sont parfois épuisantes (on se pose beaucoup de question, on dort mal, on s’inquiète pour tout et rien ...).
Je te souhaite de mener cette grossesse à terme avec le moins de stress possible.
J'ai trouvé un modèle de bonnet pour ton bébé, mais le patron est en anglais, ça t'intéresse quand même ?
Bises.

07:52  
Blogger JvH said...

Gingkop.s. au fait, non, je ne vois pas le même gynéco que la dernière fois, elle était trop loin. La dernière fois, à ce stade de la grossesse, j'en étais à deux contrôles par semaine, d'où mon étonnement face au contrôle mensuel que j'ai maintenant!

Madame H, en plus je me pose beaucoup plus de questions que la dernière fois, parce que vu que j'ai déjà une poulette à la maison, je ne veux pas être séparée d'elle en étant hospitalisée si longtemps!
L'anglais normalement ça va, mais l'anglais spécial tricot je ne sais pas... Mais je peux toujours essayer, j'ai bien appris à faire des fleurs en crochet sur youtube avec des tutos en anglais. Donc oui, je veux bien essayer, merci!

09:42  
Anonymous Anonym said...

Bonjour,
premier commentaire mais le sujet me parle vraiment: aujourd'hui est mon "Entbindungstermin" ;)
Alors moi j'ai eu des échos tous les mois chez ma gynéco. Par contre pour la toxo, c'était aussi de ma poche (mais 41€) et aussi la mesure de la clarté nucale (boum 200€).
C'est vrai que connaître les différences France-Allemagne, ça fait un peu stresser. Mais ma première grossesse s'est très bien passée, ainsi que l'accouchement (ou presque), donc ça rassure pas mal aussi.
Pour info, je suis aussi en Bavière.
Bonnes dernières semaines !
PS pour éviter une séparation trop longue d'avec mon ainée, j'ai prévu d'accoucher en ambulatoire, si tout se passe bien, je rentrerais le jour même chez moi.

Laetiingermany

13:19  
Blogger alainberlin said...

Chère Mélanie H:
"faut dire aussi que je n´avais plus qu´un mois et demi et que ma grossesse précédente s´était passée sans encombre"
J'avais lu "sans concombre"

13:28  
Blogger JvH said...

Laetiingermany, bienvenue ici! La clarté nuquale, nous c'était 100€, j'ai déjà trouvé ça très cher, d'autant plus que je suis considérée "à risque" donc qu'il m'était fortement conseillé de faire cet examen! Le pire, c'est que si ils trouvent quelque chose, là ils remboursent l'examen, c'est n'importe quoi!
L'accouchement en ambulatoire, c'est mon rêve, j'espère que tout se passera au mieux pour nous deux, qu'on puisse rentrer voir nos aînés tout de suite! Je te souhaite un bel accouchement, s'il n'a pas déjà eu lieu!

alain, tu ne devrais pas lire de blogs l'estomac vide!

08:52  
Anonymous anais said...

Eh, bon anniversaire de mariage!

13:56  
Blogger N said...

Ah là là... Et moi j'aimerai bien qu'on me laisse tranquille avec tous ces tests à la noix! (comme quoi, ça dépend aussi de la maman!) Je n'ai eu qu'une échographie pour cette grossesse et comme tout va bien il n'y en aura pas d'autre jusqu'à l'accouchement. Youpie!

17:45  
Blogger N said...

C'est quoi en "ambulatoire"? Ici j'ai prévu d'accoucher à la maison (les sages-femmes viennent à domicile), c'est la même chose?

17:51  
OpenID chosesetautres said...

C'est dingue toutes les différences qu'il peut y avoir, non seulement entre la France et l'Allemagne, mais aussi, on oublie vite quand on parle d'expariation, au sein d'un même pays, selon le médecin qui nous suit en particulier. De mon côté, j'ai vécu une grossesse idéale, à Berlin, bien suivie, mais pas trop, testée gratuitement pour la toxo, on m'a demandé au préalable pour le test HIV, le test de la clarté nucale était bien moins cher. etc...(je suis assurée publique) C'est aussi possible et je le souhaite à tout le monde! JVH, bonnes dernières semaines de ton côté, je souhaite que tout se passe le mieux possible pour cette 2ème naissance!

10:31  
Anonymous Anonym said...

Une fois encore, je crois que j'ai de la chance de vivre en Alsace : les lois de France, mais une mentalité un peu plus germanique.
Au final, des examens en nombre suffisants pour ne pas s'inquiéter, mais pas trop non plus, sauf souci évidemment.

La prise de sang pour la toxo ne me pose pas de souci faut dire, ça me prend 15 mn sur mon temps de travail une fois par mois, c'est supportable.
Quant à ma sortie de maternité (pourtant privée), pas payé un centime.

Mais je fais aussi partie de ceux qui sont conscients de la chance de vivre avec un système de santé pareil (malgré ses incohérences...!), ça aide à regarder les choses avec recul et bonheur ;-)

J'espère que le stress va te laisser un peu en paix, et que tout ira bien jusqu'à.... toujours !!!

Céline

07:57  
Blogger Gracianne said...

J'adore la chute en cornichons. Bon courage donc. Keep cool.

16:31  
Anonymous Anonym said...

Bon ben je suis toujours là, en attente que mon loulou veuille bien sortir...
Quelqu'un demandait: accoucher en ambulatoire, ça veut dire accoucher et ne rester que quelques heures à la clinique avant de rentrer à la maison. (4 ou 6h je ne sais plus)
Bon courage pour la suite de la grossesse, j'espère que tu vas bien !
Mellepompons (41SA+1...)

21:35  
Anonymous la zia said...

ceci expliquant le "trou" de la sécurité sociale en France ??? on est alors des sacrés privilégiés dans notre beau pays !

21:41  
Anonymous JM said...

Comme Gracianne je trouve "sympa" la chute sur les cornichons après tous ces problèmes énumérés. Elle marche ton adresse hotmail pour te contacter ? je t'écris à cette adresse pour qu'on arrive à faire connaissance avant que le jour J n'arrive ?

Passe un bon samedi et bon courage !

15:15  
Blogger JvH said...

anaïs, t'es trop forte! 5 ans, quand-même, bravo de t'en être souvenue!

N, disons qu'avec cette deuxième grossesse, le traumatisme de la première ressort, quand ma puce avait arrêté de grandir sans que personne ne remarque rien. J'essaye de ne pas comparer, mais c'est difficile, surtout qu'à chaque fois que je vois un autre médecin que mon gynéco (genre quand je suis allée m'inscrire à la matérnité) ils me répettent à quel point ma grossesse est considérée comme "à risque". Pfff....
En "ambulatoire" c'est qu'on accouche à l'hôpital (avec les piqûres et la césarienne de la première fois c'est ce qu'on me conseille), mais qu'on peut rentrer chez soi après 3-4 heures. J'ai la chance d'avoir une sage-femme géniale, qui prendra le relai.

chosesetautre, mais t'es à l'ouest, toi, non? Je crois que ça fait encore une grande différence, étrangement!

Céline, j'ai vu ma sage-femme, et depuis je me sens beaucoup plus sereine, ouf! Mais c'est vrai qu'on oublie vite à quel point on a de la chance: quand je pense que pour la 1ère naissance j'ai cumulé les deux premières causes de mortalité maternelle et que j'en suis sortie sans séquelle, je me sens reconnaissante de vivre ici!

Gracianne, je verrais bien un stand de cornichons au zoo en France, tiens! :)

Mellepompons, alors vu le temps que j'ai mis à te répondre, tu dois quand-même avoir accouché, non? J'espère que tout s'est passé selon vos souhaits, et qu'on aura bientôt de vos nouvelles!

la zia, disons qu'en France le système est plus égalitaire, c'est sûr. Ici on voit souvent la différence entre les assurés publics et privés. Malgré tout, je pense qu'en France, tout est très médicalisé, ce qui n'est peut-être pas toujours bien non plus.

JM, oui, écris, l'adresse fonctionne, ne tarde pas trop, ça me ferait plaisir de te faire connaissance sans devoir allaiter devant toi à la première rencontre...

20:13  
Anonymous JM said...

C'est donc chose faite :-)

00:39  
Anonymous Anonym said...

Coucou !
Oui effectivement, j'ai fini par accoucher ; ) Mon ptit gars est né le 15/10, en 2h30...
Alors pour te rassurer, parce que moi aussi j'étais en stress de faire garder ma première pour l'accouchement:
j'ai dépassé le terme (41+3) et ma soeur était venue en visite pour voir le bébé, mais point de bébé encore... J'ai perdu le bouchon muqueux le matin et toute la journée a été bizarre avec quelques contractions de ci de là. Finalement, on part à la clinique après manger le soir, parce que je trouve que les contractions sont quand même fortes. Là bas tout s'accélère et 3h plus tard, mon bébé est là, sans PDA, sans épisio, super !
On est rentré à la maison 4h après la naissance et ma fille a découvert son frère dans notre lit quand elle s'est réveillée le matin. C'était vraiment super !
Je te souhaite que tout se passe bien aussi !
Mellepompons

09:14  
Blogger JvH said...

Mellepompons, wow, quelle belle histoire! Je vous souhaite un très beau début tous les quatre, mais vu comme ça a débuté, ça ne peut que bien continuer!
C'est drôle ce que tu racontes avec ta soeur, parce que d'après ma sage-femme, le travail ne pourra débuter que quand je saurai ma fille en de bonnes mains!

21:07  

Kommentar veröffentlichen

Links to this post:

Link erstellen

<< Home



eXTReMe Tracker